ACTUALITE

« Grand oral » Me Massokhna Kane sur l’affaire Sonko :  » ce n’est pas pour cette raison qu’on devait le sanctionner de cette façon »

  • Date: 3 septembre 2016

Me Massokhna Kane, avocat, par ailleurs président de l’Association « Sos Consommateurs  » a donné son avis sur l’affaire qu’il est convenu d’appeler « Affaire Ousmane Sonko » du nom de l’inspecteur des impots et domaines révoqué de la fonction publique pour « manquement à l’obligation de discrétion professionnelle ». Voici ce qu’il en pense.

 » Je dirais que c’est bien malheureux cette affaire. Et c’est arrivé à un stade où il faut calmer le jeu. Il faut qu’on parle moins de cette affaire. J’ai eu la chance de recevoir Ousmane Sonko hier, jai pu discuter avec lui pendant 1 heure, je lui ai prodigué des conseils que j’ai estimé devant lui faire. Ousmane Sonko est un jeune patriote très fougueux. C’est un garçon qui est plein de qualités. Peut être qu’il a péché quelque part dans sa façon de faire (…) parce que dans la vie, on peut tout dire; disons que dans la forme, je n’étais pas d’accord avec lui parce dans la vie, on peut tout dire, on peut défendre ses opinions, on peut critiquer mais il y a une façon de dire les choses qui ne blesse pas, et c’est cette façon que nous devons apprendre durant toute notre vie.  Mais ce n’est pas pour cette raison qu’on devait le sanctionner de cette façon.  Je pense que les esprits vont se calmer. La sanction à été démesurée, je pense que les autorités reviendront à la raison. La faute qui a été commise ne méritait pas, à mon avis, ce niveau de sanction et je pense que quand les esprits vont se calmer, quand la raison reviendra, quand les passions vont se calmer, il ya beaucoup de personnes qui peuvent intervenir pour calmer les choses… ». Me Massokhna Kane était l’invité de l’émission « Grand oral » de la radio rewmi fm ce samedi.

1 Comments

  1. Encore une fumisterie bien sénégalaise  » on est ni pour, ni contre. Bien au contraire » comme le disait Coluche.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15