Moustapha-Diakhate

« Grand oral »- Moustapha Diakhaté Pdt groupe parlementaire BBY :  » le bradage de la Suneor est une raison pour que Karim Wade et son père finissent leurs jours en prison »

L’émission « Grand Oral » de la radio Rewmi fm (97.5) à reçu ce samedi 31 octobre, l’honorable député Moustapha Diakhaté président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar. Avec les journalistes Fatou Thiam Ngom Kane et Youssouf Mané, il a donné son avis sur l,actualité politique, sociale et économique nationale.

Accusation de fraude

Moustapha Diakhate a battu en brèche les accusations de fraude faites par l’opposition qui accuse le regime en place de mettre en place un mécanisme de fraude en vue de la prochaine presidentielle. Selon lui, ce sont des « fanfaronnade, des élucubrations, des mensonges grossiers ». Il se dit quasi certain que s’il y,a une possibilité de frauder, les anciens présidents Diouf et Wade n’auraient pas perdu le pouvoir. A travers ces accusations, l’honorable député pense que l’opposition à perdu son honneur.

Menace de l’opposition de bloquer le fonctionnement de l’Assemblée nationale

La menace brandie par le cadre de concertation de l’opposition de bloquer le fonctionnement de l’Assemblée ne semble pas ébranler M. Diakhaté. Qui soutient que cette opposition à choisi de mentir. Selon lui, les commissions ont bel et bien été installées contrairement à ce que dit le député de Rewmi Thierno Bocoum. « Ils peuvent mentir s,ils le veulent mais ils n,ont pas le droit d’insulter l’institution parlementaire » a-t-il laissé entendre.

Sur les accusations du Pds qui soutient que Modou Diagne Fada bénéficié du soutien du régime dans son combat pour le contrôle du groupe parlementaire  » Libéraux et Démocrates « , le député pense que  » le Pds devrait s,en prendre à lui même au lieu d,en vouloir au pouvoir.

Légitimité de la liste de Fada et anomalies de la liste de Aïda Mbodj

Moustapha Diakhaté à expliqué que Moustapha Niasse, président de l,Assemblée à reçu deux documents revendiquant chacun la présidence du groupe parlementaire « Libéraux et Democrates ». Selon lui, le député Omar Sarr qu,il a qualifié de « cancre parlementaire  » à déposé un document qui présente deux anomalies. D,abord  » on ne crée pas quelque chose qui existe déjà, ensuite, Omar Sarr n, a aucune légitimité qui lui permet de saisir le Président de l,Assemblée nationale sur ce sujet »explique t’il. En revanche, la recevabilité du document de Fada est lié au fait que « la réforme ne s,applique pas à un groupe déjà constitué ». Par conséquent même avec moins de 10 député Fada peut avoir son groupe.

Retrouvailles de la famille libérale

Moustapha Diakhaté pense que ces retrouvailles se feront parce que c,est dans l,intérêt du pays d,avoir deux grandes forces politiques d,aubedience  libérale et socialiste. Seulement, « si le Pds continue ce délire permanent » si l,on en croit le député, le parti risque de disparaître et Wade risque d,assister à l,enterrement du Pds avant le sien.

Situation de la coalition Benno Bokk Yaakaar 

« La coalition va bien » selon M Diakhaté qui pense qu,elle irait mieux si les leaders se rencontraient très souvent. Il a informé qu’un comité de pilotage se réunit souvent et qu’un séminaire se tiendra prochainement pour valider l,organigramme de la coalition.

Le Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvre au monde

Ce classement ne choque pas le président du groupe parlementaire BBY. Moustapha Diakhaté est d,avis que le FMI et la Banque mondiale ne constituent pas un baromètre. Même s,il reconnaît que le Sénégal fait partie des pays pauvres et très endettés, il n,en demeure pas moins que leur mission consiste à sortir le pays de ce cercle. Ce classement n,est pas très important à son avis. Cependant, Diakhaté est formel :  » on ne peut pas sortir le Sénégal  de la pauvreté si nous ne réformes pas ».

Menace terroriste

75 milliards sont dégagés pour la lutte contre le terrorisme selon le député qui renseigne que la police et la gendarmerie nationale sont bien équipées pour veiller sur la sécurité des Sénégalais. Il dit se féliciter de l’arrestations de quelques « illuminés ».

Reprise de la Suneor par l’État

Moustapha Diakhaté pense que l’État a perdu trop de temps avant de prendre cette décision. Selon lui,  » le bardage de la Suneor est une raison pour que Karim Wade mais aussi son père Abdoulaye Wade finissent leurs jours en prison. Il appelle l’État à prendre la même décision concernant la société Transrail.

Rewmi.com

 

Voir aussi

Mamadou Diop Decroix

Politique : Mamadou Diop Decroix séduit les jeunes de Ouakam

C’est en Mamadou Diop Decroix que les jeunes de Ouakam croient fermement. A cette occasion, …