ACTUALITE

« Grand Oral » Thierno Bocoum député : « l’appel du Chef de l’Etat à un consensus dénote une volonté de cacher une stratégie qui n’a pas satisfait »

  • Date: 21 novembre 2015

REWMI.COM- L’honorable député Thierno Bocoum était l’invité de l’émission « Grand Oral  » de la radio Rewmi fm (97.5) ce samedi. Face aux journalistes Fatou Thiam Ngom Kane et Youssouf Mané, il a donné son avis sur les questions de l’actualité politique, économique et sociale du pays. Attentats terroristes, interdiction du port du voile integral, troubles à  l’Assemblée nationale entre autres questions étaient au menu de l’émission.

Attaques terroristes et interdiction du voile intégral

Le député du parti « Rewmi » a condamné fermement les attaques terroristes notées dernièrement en France et ailleurs dans le monde.  » On a tendance à se focaliser sur les pays attaqués mais les personnes tuées sont de nationalités differentes » à dit Thierno Bocoum, pour étayer ses propos selon lesquels, tout le monde doit être impliqué dans cette lutte contre le terrorisme. « il faut un travail de conscientisation, mais aussi une solidarité dans le partage des informations entre pays », argue-t-il. Le parlementaire est d’avis que derriere ce terrorisme, ce sont des combats politiques qui prennent des habits religieux. Dans un contexte où le terrorisme peut « recruter énormément de jeunes rendus vulnérables par le chômage », il faut faire en sorte que leur marge de recrutement ne soit pas important selon Thierno Bocoum.

L’appel du chef de l’Etat Macky Sall à un consensus sur ce sujet fait « rire » le parlementaire. Cet appel dénote selon lui « une volonté de cacher une stratégie qui n’a pas satisfait ». Le Président a, selon lui, toujours pris seul des décisions qu’il assume. Il en veut pour preuve la décision d’envoyer des soldats au Yémen avec la fameuse déclaration du chef de l’Etat  » (…) un point un trait ». Mais aussi l’interdiction du port du voile integral qui est selon lui une decision illegale parce que n’ayant pas été précédée par une loi. Il se demande pourquoi Macky Sall veut-il positionner le Sénégal comme tête de file de la lutte contre le terrorisme en Afrique.

Situation à l’Assemblée nationale 

Le député Thierno Bocoum pense, pour s’en desoler, que le Chef de l’Etat s’est inscrit dans une logique de mettre en avant sa volonté politique en faisant fi de la loi. De tout façon, dit-il l’opposition ne peut pas accepter cet état de fait. Par conséquent « nous avons appelé les Sénégalais à venir assister à  la plénière ce qui n’a rien à voir avec un appel à manifester.

Donnant les nouvelles de son leader Idrissa Seck, le secrétaire national chargé de la communication et des jeunes de Rewmi à fait savoir qu’il est au Sénégal, qu’il se porte bien. « Il est très connecté au pays. « C’est dommage qu’ils n’ont pas profité de sa présence dans Benno Bokk Yaakaar  » dira-t-il. Idrissa Seck à dit tout haut que la voie empruntée par le pouvoir n’était pas la bonne. Mieux selon Bocoum, son leader à toujours anticipé sur ce que nous sommes en train de vivre au Sénégal. « A chaque fois qu’il devait parler, il a parlé. Il en est à présent à la recherche de solution pour le Sénégal ».

REWMI.COM

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15