Accueil / POLITIQUE / GRANDE OFFENSIVE POUR UN « OUI » MASSIF L’Afp, confiante

GRANDE OFFENSIVE POUR UN « OUI » MASSIF L’Afp, confiante

Responsable de l’Afp dans la région de Dakar et de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) de Rufisque Ouest, Ousmane Sambe  a battu le rappel des troupes pour « une victoire du Oui à plus de 80% à Rufisque ». L’ancien président du Conseil régional de Dakar a aussi nié « toute faiblesse ou fissure » du parti de Moustapha Niasse suite au départ de Gakou et Cie.

Le Président Ousmane Sambe, en grande forme, et « prêt pour une victoire sans contestation  de plus de 80% du Oui, le soir du 20 mars prochain ! » Ce sont les propos hyper confiants de l’ancien président du Conseil régional de Dakar qui réunissait, hier, chez lui, à Rufisque, le Comité électoral de Rufisque Ouest. Pour le patron de l’Afp de la région de Dakar, « la rencontre du jour avec tous les partis et mouvements de la mouvance présidentielle a permis de dresser une feuille de route claire qui consiste à faire du porte-à-porte pour expliciter et convaincre les Rufisquois sur le contenu réel du référendum et ses 15 points ». Pour Ousmane Sambe, « l’opposition en mal d’arguments et peut-être surpris par la tenue de cette consultation populaire, n’a trouvé mieux que de verser dans l’intoxication et le dénigrement pour essayer de tromper le peuple, en vain. » Car, renchérit-il,  « les Sénégalais ont déjà montré qu’ils adhérent à 100% à la politique définie par le chef de l’État dans le cadre du PSE et de ses programmes sociaux.» Donc, pour lui, « la consultation référendaire n’est qu’une formalité pour permettre au Président de valider les réformes qu’il a eu pour son peuple », avant d’inviter l’opposition à « arrêter de se focaliser sur le mandat et d’être plus cohérent dans sa démarche, car on ne peut pas vouloir une chose et son contraire ; réduire le mandat à 5 ans et vouloir voter contre, il y a franchement quelque chose qui n’est pas cohérent ! ».

Interrogé sur l’état de santé actuelle de sa formation politique et son supposé  « manque d’ambition », le Secrétaire général de la région de Dakar de l’Alliance des forces du progrès (Afp) s’est voulu très clair. « L’Afp se porte très bien et vous le verrez en 2024 car composé de gentlemen qui respectent leur parole », clame-t-il. Poursuivant son propos, il ajoute : « Nous ne pouvons pas être dans un régime où notre Secrétaire général est la deuxième personnalité de l’État ; où nous avons des Dg et des Pca et vouloir en même temps le combattre ; cela n’est pas correct ! » Quid du départ de leurs ex-camardes comme Malick Gakou et Cie, Sambe banalise et parle « d’une chose normale en démocratie mais qui n’a eu aucun effet dans la force de l’Afp » ; surtout en banlieue où  une tournée, le mois dernier, lui a permis de constater que « l’Afp est toujours présente malgré ces départs. »

Djiby GUISSE

À voir aussi

Moustapha Diémé sur les frustrations après remaniement « Les pressions et chantages sont inadmissibles »  

Le Réseau pour le Développement et la Liberté (RDL), s’est réuni sous la présidence de …

Khalifa Sall ne sera pas présent à la barre

C’est un pourvoi en cassation pour l’annulation de la procédure. Et selon Me El Mamadou …