images

GRANDS PROJETS PRESIDENTIELS Macky lance ses infrastructures de 2ème génération

Le Chef de l’Etat Macky Sall a procédé, hier, à Diamniadio au lancement des projets présidentiels de 2ème génération
Depuis le lancement du Pôle en mai 2014, une première génération de projets structurants a pu être engagée avec succès autour du Centre international de Conférences Abdou Diouf. Il s’agit des complexes résidentiels développés par trois promoteurs immobiliers sénégalais (GETRAN, TEYLIUM et SENGINDIA), du parc industriel avec ses hangars de 7.000 et de 3.000m2 et son centre de services pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de notre économie grâce à son statut de zone économique spéciale. Il a été entièrement financé par l’Etat à hauteur de 20 milliards FCFA. Ce n’est pas tout. Il y a également l’Université Amadou Makhtar Mbow, d’une capacité à terme de 30.000 étudiants, dont l’activité commencera dès la rentrée prochaine, avec ses 6.000 premiers étudiants et son campus social. On peut également citer la Cité du savoir, de l’ISEP de Diamniadio et du nouveau siège du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui ont été financés grâce aux concours respectifs de la coopération coréenne et de la Banque Mondiale

Aujourd’hui, le Pôle urbain de Diamniadio est en train de se parer de ses plus beaux atours. La ville qui sort ici de terre, doucement mais sûrement, sera sans nul doute, dans les années à venir, une des villes les plus modernes et les plus attractives de la sous-région ouest africaine. Construit sur le concept de ville verte, le Pôle urbain s’inscrit dans le strict respect des exigences du développement durable avec le respect de l’environnement, un système performant d’assainissement et de traitement des déchets, la promotion des énergies renouvelables et de l’efficience énergétique, et un cadre de vie attrayant. Preuve par 9.

Hier le président Sall a initié une seconde génération de projets à Diamniadio, qui, au regard de leurs destinations, font corps avec l’ambition, pour reprendre les propos du chef de l’Etat, « que j’ai pour notre pays à travers le Plan Sénégal Émergent. »
« Nous jetons aujourd’hui les bases de projets majeurs que je qualifie de projets de seconde génération », dira-t-il. Il s’agit du Dakar Arena, un complexe sportif multifonctionnel de 15.000 places qui sera réalisé en douze (12) mois. Le Parc des Expositions de 20.000 m2, espace moderne dédié aux activités de promotion culturelle et commerciale, en appoint au CICAD. Il y a aussi l’hôtel de cinq (05) étoiles qui bénéficiera d’un label international de qualité et qui sera réalisé dans l’enceinte du CICAD. Nous pouvons citer l’hôpital de classe internationale, projet-phare du Dakar Medical City consacré par le PSE. Les nouvelles infrastructures routières en développement pour faciliter la mobilité au sein du pôle, comme la Boucle du germe de ville et l’Axe 70 qui enjambe l’autoroute Dakar-AIBD pour délimiter les quatre arrondissements du pôle. Le quartier administratif avec ses deux cités ministérielles que développent actuellement les sociétés ENVOL et TEYLIUM et le marché d’intérêt national et la gare des gros-porteurs cofinancés par l’Etat du Sénégal et EXIMBANK Turquie. Le Centre commercial de Diamniadio avec son complexe cinématographique, projet privé dont les travaux vont démarrer d’ici la fin de l’année. Le parc technologique numérique, projet phare du Plan Sénégal Emergent financé par la Banque Africaine de Développement à hauteur de 45 milliards FCFA. Le Vacinopôle : centre de production de vaccins contre la fièvre jaune initié par l’Institut Pasteur. Les infrastructures socio-éducatives : écoles, centres de santé, places publiques et espaces verts, espaces dédiés aux femmes et à la jeunesse. Les infrastructures de sécurité, avec une nouvelle compagnie de gendarmerie.

M BA

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …