ACTUALITE

Grève du Sutsas à partir d’aujourd’hui : le ministre de la Santé invite les travailleurs à surseoir leur grève

  • Date: 16 juin 2015

Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Awa Marie Coll Seck, a fait un clin d’œil au syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) qui veut observer, à partir d’aujourd’hui, un mouvement de grève qui va durer 48 h. Le ministre a profité de la cérémonie de la pose de première pierre du centre cardio pédiatrie, au centre hospitalier universitaire de Fann, (Chu) pour appeler les travailleurs de la santé à revoir leur position. « Le secteur de la santé est le notre. C’est seulement unis, que nous ferons la différence. Donc, il faut travailler et être patients parce qu’il y a beaucoup de choses en cours à faire dans ce secteur »,  soutient elle. Avant cet appel pour calmer les ardeurs des syndicalistes,  Awa Marie Coll Seck a souligné que le centre cardio-pédiatrie est en droite ligne avec l’ambition du gouvernement de faire de la santé un secteur efficace, à la portée des populations et qui donne des soins de qualité. « Les enfants souffrants de cardiopathie au Sénégal et dans la sous région n’auront plus besoin d’aller en Europe pour se faire soigner. Faute d’un plateau technique de pointe, 5000 cas d’enfants sont enregistrés et 80% d’entre eux meurent, parce qu’il fallait évacuer le patient en Europe pour une intervention chirurgicale qui coûte 13 millions de nos francs ». Co-financé par la fondation Cuomo de Monaco qui a donné 3 milliards 300 millions fcfa et le reste par l’Ong « La chaîne de l’espoir » et l’Etat, le centre cardio-pédiatrie est d’un coup global de 5 milliards fcfa. Il peut faire 500 opérations chirurgicales et 7500 consultations par  année.

Rewmi.Com/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15