Accueil / POLITIQUE / Greve des enseignants et des medecins, commercialisation de l’arachide Le Grand Parti tire sur le Macky

Greve des enseignants et des medecins, commercialisation de l’arachide Le Grand Parti tire sur le Macky

Face à l’ébullition du front social, la convention départementale du Grand Parti de Fatick a réagi énergiquement contre l’actuel régime.

Examinant la situation sociale, politique, judiciaire et économique du pays, elle a constaté une ébullition du front social à travers des grèves  récurrentes dans les secteurs de l’éducation, de la santé, des transports et des collectivités locales. Dans une note parvenue à notre rédaction, les affidés de Gackou exhortent le gouvernement de Macky Sall ‘’à ouvrir immédiatement des négociations sérieuses et franches avec l’ensemble des syndicats, afin d’endiguer ce phénomène pernicieux de contestation, mais surtout à respecter ses engagements.’’ Elle condamne également fermement la non tenue des promesses faites à la région lors du conseil des ministres décentralisé de juillet 2015, au cours duquel une supposée enveloppe de 246 milliards de FCFA a été dégagée en vue de travaux d’infrastructures qui tardent à se réaliser. Au demeurant, la convention départementale du GP/SS de Fatick note avec désolation une recrudescence de l’insécurité dans notre pays, surtout en zone Sud, avec la tuerie de Boffa en janvier dernier et celle du jeune pêcheur sénégalais par des gardes côtes mauritaniens. Elle demande au gouvernement de renforcer sa politique dans le domaine de la sécurité publique. Les errements dans la campagne de commercialisation arachidière qui, pour le régime de Macky se limite à des effets  médiatiques, ont fini de domestiquer la précarité et le désarroi dans les foyers ruraux, constate-t-elle, amer.  Sans être exhaustive, cette litanie de maux qui gangrènent le quotidien des Sénégalais montre à suffisance l’incompétence et l’incurie du régime de Macky Sall qui a fini de pervertir le terme GAR, Gestion Axée sur les Résultats, en GAR, Gouvernance Axée sur la Réélection, déplore-t-elle. C’est pourquoi, la convention départementale du GP/SS de Fatick réitère l’adhésion entière et le soutien indéfectible des camarades des 17 communes de Fatick à la candidature du Président Malick Gackou à la présidentielle de 2019, ‘’seule alternative crédible pour une réelle prise en charge des préoccupations des Sénégalais.’’

M BA

À voir aussi

Parrainage : Aly Ngouille installe la Commission ad hoc

Partis politiques et membres de la Société civile vont se réunir ce matin au ministère …

Mort de Fallou Sène : Tanor et Aminata Mbengue dénoncent la politisation du dossier

Le secrétaire général du Ps et la présidente des femmes socialistes n’apprécient pas la « politisation » …