Accueil / SOCIETE / Grève Sytjust : SOS Consommateurs s’indigne

Grève Sytjust : SOS Consommateurs s’indigne

En grève depuis près de deux semaines, le SYTJUST a entamé, hier lundi, un nouveau mot d’ordre de grève de 72 heures pour pousser le Gouvernement à respecter les engagements pris avec les travailleurs de la justice. Cette grève a été suivie à 99% à Matam. Sos Consommateurs quant à elle s’indigne de ces deux semaines de grève.

Les travailleurs de la justice ont encore décrété 72 heures de grève. Cette situation a obligé l’association sénégalaise de défense des consommateurs de sortir un communiqué pour s’indigner des deux semaines de grève ininterrompue du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust). Il faut dire que le Sytjust avait décrété déjà une semaine de grève avant de renouveler les 72 heures. Suite à ladite décision, l’association de défense des consommateurs a publié, hier, un communiqué énumérant les nombreux problèmes que les consommateurs pourraient rencontrer avec la grève des 8, 9 et 10  octobre. Cependant, pour assurer les démarches judiciaires des populations, tels que les papiers à légaliser, les casiers judiciaires…, Sos Consommateur demande au Sytjust de faire le minimum et de régler les préjudices liés aux grèves successives. Toujours ledit document, Sos consommateurs interpelle directement l’Etat du Sénégal à qui elle demande une prise de responsabilité  par rapport aux réquisitions nécessaires pour assurer un service minimum, mais aussi de discuter avec les acteurs du Sytjust pour trouver des accords durables, mais dans l’intérêt de tous.

Le mot d’ordre suivi à 99% à Matam

Par ailleurs, à Matam, la grève de 72 heures du Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) est suivie à 99 % au tribunal de grande instance et au tribunal d’instance de Matam (nord). Quant au greffier Alioune Fall, porte-parole des grévistes, il a rappelé qu’en grève depuis près de deux semaines, le SYTJUST a entamé, hier lundi, un nouveau mot d’ordre de 72 heures pour pousser le gouvernement à respecter les engagements pris avec les travailleurs de la justice. Ses revendications portent sur les statuts des travailleurs et leur plan de carrière, le régime indemnitaire, l’élargissement du fonds commun des greffes et l’octroi d’une assiette foncière. A Matam, nous dit Alioune Fall, le nouveau mot d’ordre de 72 heures décrété lundi est largement suivi. « D’après les échos et appels téléphoniques que j’ai reçus, la grève a été suivie à 99% au niveau du tribunal de grande instance et du tribunal d’instance de Matam. Même ceux qui n’allaient pas en grève l’ont observée parce que c’est l’intérêt de tout un chacun », a-t-il déclaré. Alioune Fall s’est interrogé aussi sur les raisons du retard de la satisfaction des revendications des travailleurs de la justice, rappelant que le SYTJUST a observé 18 jours de grève en quatre ans.

 

Cheikh Moussa SARR

 

 

À voir aussi

L’APS renoue avec la grève

L’Agence de Presse sénégalaise (Aps) va renouer avec la grève. Selon le secrétaire général de …

Femme charcutée: Salimata Diaw jugée mardi prochain

Salimata Diaw sera jugée mardi prochain. Cette dernière est accusée d’avoir charcuté à la machette …