People

GUÉDIAWAYE BY RAP : FOU MALADE APPELLE MINISTÈRE ET MAIRIE À RÉPONDRE AUX DEMANDES DE SOUTIEN

  • Date: 15 novembre 2016
L’artiste-musicien Malal Talla alias « Fou Malade » a appelé le ministère de la Culture et les mairies de Guédiawaye et Wakhinane Nimzatt à répondre favorablement aux demandes de soutien à la troisième édition du Festival Guédiawaye By Rap, au risque de voir l’association organisatrice (Guédiawaye Hip-Hop) renoncer au volet international de la manifestation prévue du 22 au 27 décembre prochain. « Nous lançons un appel au ministère de la Culture et aux mairies (de Guédiawaye et Wakhinane Nimzatt), parce que nous ne comprenons pas leur silence. Aujour d’aujourd’hui, sur un budget de 60 millions de francs CFA, les seuls partenaires que nous avons sont l’OIF (Organisation internationale de la francophonie), Eiffage et la 2STV  qui compte assurer la sonorisation, la lumière et le podium », a-t-il dit dans un entretien accordé mardi à l’APS. « A un mois de la manifestation, si on en est dans cette situation, il est normal de s’inquiéter.  Nous pensons reporter la partie internationale et nous occuper de la partie locale. On ne sait pas ce que l’OIF nous dira, mais on ne veut pas prendre de risque. L’OIF a validé nos rapports techniques et financiers, mais avant d’accorder sa subvention, elle demande s’il y a d’autres partenaires qui s’engagent à soutenir le festival », a affirmé la musicien. Malal Talla affirme que les « réactions positives » des mairies et du ministère sont nécessaires à un renouvellement du soutien de l’OIF (13.000 euros l’année dernière pour la deuxième édition). Les lettres d’engagement qu’ils donneraient peuvent faciliter, entre autres, l’hébergement des invités étrangers. Malal Talla a rappelé que pour la deuxième édition de Guédiawaye By Rap, organisée en 2015, l’association Guédiawaye hip hop avait répondu à un appel à candidature de l’OIF, dans le cadre de son programme « contrat de confiance ». « Notre candidature a été acceptée et la première année (2015), nous avons reçu 13.000 euros (10.000 euros pour des billets d’avion, pour favoriser la circulation des artistes, et 3.000 euros pour le renforcement de l’équipement du studio et de la bibliothèque Guédiawaye Hip-Hop) », a-t-il expliqué.

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15