Accueil / POLITIQUE / Guédiawaye- Une rébellion couve à BBY

Guédiawaye- Une rébellion couve à BBY

C’est le malaise dans les rangs des alliés de la coalition présidentielle à Guédiawaye. Des responsables de BBY menacent de tourner le dos à la coalition

La coalition de Benno Bokk Yakaar, risque d’enregistrer des départs dans le département de Guédiawaye. Une situation qui risque de peser lourd  pour l’Apr au moment où Macky Sall et de ses alliés préparent la présidentielle de 2019. Un manque de considération de la part des ténors de cette coalition à l’égard de leurs compagnons politiques serait à l’origine de cette affaire. En conférence de presse hier,  Abdoul Aziz Barro, membre du parti Pse (Parti Sénégalais pour l’émergence),  de déballer : « Notre parti qui a vu le jour depuis 2014 n’a toujours pas obtenu son récépissé. Les femmes n’ont pas de financement alors qu’ils étaient tous reçu en audience par le maire de la ville de Guédiawaye qui les avait promis de beaucoup de choses mais jusqu’à présent cela n’a pas été concrétisé. Ceci ressemble à une manque de considération à l’égard de nos camarades qui se battent corps et âmes pour la mouvance présidentielle’’. ‘’Quand il s’agit de travailler, ils mouillent  le maillot mais ils ne voient rien,’’ déplore-t-il. A l’en croire une audience avec Macky est nécessaire pour empêcher le ralliement vers d’autres formations politiques. Selon Mame Penda Ndiaye qui représente Ada Ji et le Pse à Mbour,  les femmes de Benno Bokk Yakaar souffrent puisqu’elles n’ont pas été assistées alors que ce sont elles qui sont toujours chargées de massifier la coalition. ‘’Depuis longtemps nous nous travaillons pour Macky avec nos propres moyens. Nous nous attendons la réaction du président de la république pour savoir sur quel pied danser. A défaut, nous allons tourner le dos à la coalition pour rejoindre d’autres formations qui sont prêts pour nous accueillir». Selon Pape Niasse qui représente le parti à Touba,  «la chose la plus urgente c’est d’avoir un document administratif qui va authentifier l’existence de leur parti politique qui est membre de la coalition de Benno Bokk Yakaar et qui a toujours participé aux combats difficiles qui avaient porté  Macky Sall à la tête du Sénégal.»

Sada Mbodj

À voir aussi

Pape Samba Mboup: « Mon problème, c’est Karim »

Pape Samb Mboup s’explique sur les raisons de son soutien à Macky Sall en perspective …

Sonko à Rebeuss

Ousmane Sonko a rendu visite, ce lundi, à Khalifa Sall, emprisonné dans le cadre de …