POLITIQUE

Guéguerre chez les rewmistes de Pikine Rien ne va plus dans le parti d’Idrissa Seck

  • Date: 30 juillet 2015

 Suite à une fronde de Rewmistes, à leur tête, le docteur Asssane Ka, réclamant la démission d’Idrissa Seck, un autre camp du parti orange se lève pour recadrer ces sécessionnistes. Du rififi dans le parti d’Idy à Pikine.

Entre Rewmistes en phase avec Omar Sarr et d’autres soutenant Samba Bathily, la guerre des mots fait rage. D’après Moustapha Diallo, responsable de ce parti à Thiaroye Gare, l’heure est au rétablissement de la vérité. «Assane Ka n’a jamais été membre du parti Rewmi duquel il avait annoncé sa démission, alors coordonnateur des cadres, le 15 septembre 2014, suite à une audience que le maire de Pikine, membre de l’Apr lui avait accordée», explique Moustapha Diallo, selon qui, ils ne vont pas lai

sser faire ce camp armé par Omar Sarr. «On ne va pas accepter que d’autres gens qui ne visent que leurs intérêts personnels, déstabilisent le parti. Rewmi de Pikine, sous la houlette de Samba Bathily, son coordonnateur, ne se laissera pas se divertir par des enfantillages d’une autre époque», poursuit-il. Assane Ka et sa bande qui soutiennent Omar Sarr avaient, lors d’une rencontre avec la presse, la semaine derrière, réclamé la démission d’Idrissa Seck et dénoncé l’absence de Samba Bathily sur le terrain politique. Selon toujours, Moustapha Diallo, ces derniers ne sont que des baladins politiques qui cherchent à rejoindre l’Apr. «Chacun est libre de faire son choix. Ce ne sont pas des sorties du genre qui vont nous inquiéter, car le parti Rewmi est plus préoccupé par le travail qui permettra à Idrissa Seck d’arracher le pays des mains du régime en place», précise-t-on.

Sada MBODJ

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15