POLITIQUE

GUEGUERRRE INTER-PDS ET A L’ASSEMBLEE NATIONALE Les femmes Apéristes de Yène s’en prennent à Aïda Mbodj

  • Date: 31 octobre 2015

La bataille rageuse qui se déroule à l’Assemblée nationale entre Modou Diagne Fada et Aïda Mbodj n’a pas laissé indifférentes les femmes Apr de Yène. En effet réunies en Assemblée générale pour discuter sur le financement reçu de leur parti, les femmes « Apéristes » en ont profité pour tirer à boulets rouges sur la présidente du Conseil départemental de Bambey.
Le bras-de-fer pour le contrôle du groupe parlementaire libéral et ses soubresauts politiques ont atterrit jusqu’à la paisible côte de Yène. Les femmes de l’Apr qui se réunissaient pour le partage de l’argent du financement de leurs activités, en ont profité pour lancer des piques à l’endroit d’Aïda Mbodj.
En effet, par la voix de leur présidente Sokhna Mbacké Pène, ces femmes n’ont pas manqué de laisser un message à la présidente du Conseil départemental de Bambey, « pour un meilleur comportement et plus de grandeur au sein de l’institution parlementaire ». Ces femmes, qui se disent « très outrées d’entendre de la voix même de cette ancienne ministre de la République et responsable de son rang déclarer qu’elle a eu à violenter un élu comme elle, de surcroît un homme, au sein même de la représentation parlementaire : c’est inadmissible et honteux », a-t-elle martelé. Très en colère, ces femmes se sont même permises de faire une ingérence dans le débat interne au Pds, en prenant fait et cause pour Modou Diagne Fada et Fatou Thiam, en demandant à l’ancienne mairesse de Bambey, « de laisser la place à la jeune génération et à ne pas salir son Cv politique ».
« Aïda Mbodj, ont-elles affirmé, doit prendre de la hauteur et laisser l’héritage politique de Me Wade entre les mains des véritables fils de Wade, dont Fada est un des plus légitimes ». Ces femmes de l’Apr se réunissaient pour le partage des quinze millions de francs alloués par leur parti pour le financement de leurs activités. Revenant sur cet aspect, la présidente Sokhna Mbacké Pène a beaucoup salué « l’esprit bon enfant et de compréhension qui a prévalu entre les femmes de Yène ». Selon elle, le partage s’est bien déroulé et une utilisation efficiente sera faite de ces fonds. Signalons que la zone de Yène est fortement composée de femmes qui s’activent dans la transformation des produits halieutiques, le commerce et l’aviculture. C’est pourquoi elles se sont toutes engagées à injecter ces fonds reçus dans des activités. Ces femmes, par la voix de leur présidente, ont tenu à remercier le ministre Moustapha Diop pour sa diligence et disponibilité et ont, par la même occasion, promis de travailler derrière lui pour la réélection du président Macky Sall lors des prochaines échéances électorales.

Djiby GUISSE

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15