POLITIQUE

GUERRE FRATRICIDE ENTRE APERISTES- La COJER de Tamba joue les bons offices et interpelle Macky

  • Date: 29 septembre 2016

La guerre des mots que se livrent les jeunes du parti présidentiel, est loin de plaire à leurs frères de la région orientale. En réunion, ce mercredi, les camarades de Maodo Diallo ont déploré cette attitude indigne d’une formation politique qui se respecte. A les en croire : «Depuis quelques temps, nous sommes au courant d’attaques, par presse interposée, entre les partisans du Ministre de la Jeunesse de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Mame Mbaye Niang, et ceux de Thérèse Faye Diouf, leader de la COJER. Nous ne pouvons comprendre que des personnes mues par un même objectif, qui est de travailler pour la réussite du Président Macky, se donnent en spectacle au quotidien. Cela ne les grandit pas. Il est grand temps qu’ils arrêtent ! », Déplore M .Diallo. Et le patron de la COJER départementale de Tambacounda d’ajouter : «Moi, personnellement, je vais interpeller son Excellence le Président de la République pour qu’on sonne, une fois pour toutes, la fin de la récréation. Aujourd’hui, d’autres missions nous attendent, en lieu et place des chamailleries et autres invectives. Que Thérèse Faye Diouf et Mame Mbaye Niang cessent leur guerre fratricide et se mettent autour d’une table pour arrondir leur différend», a invité le chargé de Mission à la Présidence de la République.

A Touba, ces attaques réplétives dont le Ministre de la Jeunesse de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Mame Mbaye Niang, fait objet depuis quelques temps, ne sont pas du goût des jeunes partisans de la mouvance présidentielle. Au cours d’une réunion d’urgence qu’ils ont organisée, ce mercredi à Touba Khaïra, ils ont fustigé le comportement d’auteurs de diatribes contre le successeur de Benoît Sambou : «Nous déplorons jusqu’à  la dernière énergie, les attaques contre le Ministre de la Jeunesse, par des frères du même parti. Cela est d’autant plus grave que ce sont des responsables dûment identifiés qui instrumentalisent des jeunes pour ternir l’image d’un travailleur et fidèle serviteur du Président Sall. Nous regrettons cette attitude», a fulminé Bassirou Niome, des jeunesses républicaines de Touba.  Et M. Niome de corser la dose : «Ces gens-là se trompent de cible. C’est pour cette raison et pour d’autres encore, que nous demandons, immédiatement, le renouvellement de la Cojer comme on l’avait du reste fait avec Abdou Mbow ».

Bouchra KEBE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15