ACTUALITE

Guinée : décès de l’ancien Premier ministre Jean-Marie Doré

  • Date: 29 janvier 2016

Jean-Marie Doré, ancien Premier ministre et président de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG), est mort à 2h15 du matin à Conakry, a indiqué vendredi 29 janvier le gouvernement guinéen.

Le président guinéen, Alpha Condé, a immédiatement réagi sur sa page Facebook. « J’ai perdu un ami, un compagnon de lutte, un combattant de la liberté. La démocratie guinéenne est en deuil… Dors en paix Jean-Marie!!! », a écrit Alpha Condé.

À la tête de l’UPG après l’instauration du multipartisme

Jean-Marie Doré était né à Bossou (Guinée forestière) en 1938. Après des études en France et en Suisse, ce fils d’un chef de canton était devenu fonctionnaire à Genève du Bureau international du travail (BIT, 1963 à 1987) avant de rentrer en Guinée comme inspecteur du travail. Après l’instauration du mulipartisme, en 1990, il avait pris la tête de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG).

Élu député en 1995, il sera deux fois candidat malheureux à la présidentielle (1993 et 1998). De nouveau élu à l’Assemblée nationale en 2002, il refuse de siéger pour protester contre les fraudes électorales. En janvier 2010, Jean-Marie Doré avait été nommé Premier ministre de la transition par le général Sékouba Konaté pour trouver un successeur civil à Moussa Dadis Camara.

Jeuneafrique

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15