Accueil / ECONOMIE / Guinguinéo : le PUDC construit 12 kilomètres de piste rurales pour désenclaver le bassin arachidier

Guinguinéo : le PUDC construit 12 kilomètres de piste rurales pour désenclaver le bassin arachidier

Le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) est en train de réaliser près de 12 kilomètres de pistes rurales en vue de désenclaver plusieurs localités du Bassin arachidier (centre), a appris l’APS, dimanche.

 Les tronçons en question sont : Khelcom-Mbadakhoune (6 km), Ndiago-Sakhagne (2,8 km) et Gagnik-Ourour (3,6 Km).
Ils sont tous en phase de finition, avec plus de 80% des travaux réalisés, selon les responsables de l’entreprise I-CONS en charge de leur construction. ‘’Les chantiers seront livrés le 15 octobre ‘’, a même assuré le directeur des travaux de l’entreprise contractante, Birahim Fall.
Le tronçon Khelcom-Mbadakhoune va coûter 200 millions hors taxes. Ce tronçon relie deux communes rurales de la région de Kaolack, dotées d’infrastructures de base (écoles, marchés, postes de santé), et traverse les villages de Kébé Sérère, Kébé Wolof, Kébé Peul et Mboulème. Il permettra de désenclaver ces localités du département de Guinguinéo, au cœur du Bassin arachidier (Kaolack).
Selon les responsables de l’entreprise, les paysans dont les champs de mil ou d’arachide ont été affectés par le tracé de la piste ont été indemnisés pour les pertes de récoltes occasionnées.
Pour ce qui des tronçon : Ndiago-Sakhagne (2,8 km) et Gagnik-Ourour (3,6 Km), les travaux sont réalisés à plus de 80%, selon le chef des travaux de l’entreprise contractante.
‘’Ces pistes sont de véritables routes de développement. Nous sommes dans une zone de forte production d’arachide, de mil et de produits maraîchers, mais nous faisions face à de réels problèmes de commercialisation’’, a fait remarquer Mackani Tall, un producteur de Nguidj-Ndiago, un village du département de Guinguinéo.
’’Avec cette piste dont nous attendions impatiemment l’ouverture, ce problème sera réglé’’, dit-il.
‘’Les pistes rurales sont des vecteurs de développement’’, a renchéri Birahim Fall, chef des travaux de ICONS.
‘’Cette zone du Bassin arachidier était enclavée, et les populations avaient des problèmes d’écoulement des produits agricoles. Elle sera reliée au reste du pays dans moins d’un mois par des pistes praticables ‘’, a dit, en écho, le directeur national du PUDC, Cheikh Diop.
Selon lui, le PUDC envisage de construire près de 50 km de pistes rurales dans la région dans la première phase et environ 250 km dans la seconde.

À voir aussi

TITRES- FONCIERS- Les pertes financières bientôt évaluées 

Suite à la décision prise par le chef de l’Etat, Macky  Sall, lors du conseil …