Accueil / Education / « HACKATON JIGGEN CI TIC » Le numérique au cœur de la vie quotidienne des filles

« HACKATON JIGGEN CI TIC » Le numérique au cœur de la vie quotidienne des filles

La cellule genre du Ministère des Postes et des Télécommunications, a fait face à la presse hier, en prélude de la célébration de la 6ème édition de la journée des filles dans les TIC, prévue le 27 avril. A cette occasion, la coordonnatrice de la cellule genre audit ministère,Bitilokho Ndiaye, a annoncé le lancement du « Hackon Jiggen ci TIC », qui vise à inscrire le numérique au cœur de la vie quotidienne des filles et des femmes.

Le Sénégal, à l’instar de tous les pays membres, a institué la célébration de cette journée depuis 2012 tous les quatrièmes jeudis du mois d’Avril, et des dispositions idoines sont inscrites dans la dynamique de la promotion de l’accès des filles aux filières scientifiques et techniques. « La particularité de cette année, c’est le lancement du Hackaton Jiggen ci TIC, sous le thème Sénégal numérique 2025, en plus de sa célébration dans toutes les régions du Sénégal à travers les 40 espaces numériques du pays », a fait savoir Bitilokho Ndiaye.

Selon elle, le Hackaton Jiggen ci TIC vise à montrer la capacité des filles et des femmes à concevoir des projets innovants qui consistent à diffuser le numérique dans les secteurs économiques prioritaires, car elles doivent maitriser les outils dans la quasi-totalité des métiers et de la demande en hausse et souvent non satisfaite de professionnels des TIC dans le monde entier. C’est pour cela qu’il est essentiel de faire en sorte qu’autant de femmes que d’hommes poursuivent des études et une carrière dans ce domaine.

Ainsi, la coordonnatrice de rappeler qu’en 2016, leur ambition de sensibiliser le maximum de jeunes filles aux métiers des TIC a été couronnée de succès avec des résultats importants. En effet, les connaissances en matière de TIC de trois mille  jeunes filles et jeunes femmes se sont renforcées, de même que leur confiance et leur motivation à poursuivre une carrière dans le secteur des TIC.Des jeunes filles ont été sensibilisées sur l’utilisation responsable d’internet, particulièrement celle des réseaux sociaux.

Pour Mme Ndiaye, des études récentes démontrent également que les efforts fournis par le Sénégal pour créer un cadre favorable à l’équité et l’égalité de genre dans le secteur des TIC, ont porté leurs fruits. « Je veux citer l’enquête menée par DELOITTE en 2016, qui a révélé qu’au moins 31% des femmes sénégalaises répondant à leur enquête, occuperont des postes dans le secteur des TIC, alors qu’elles représenteront moins de 25% des postes des TIC dans les pays développés », a-t-elle révélé.

Khady Thiam COLY

Share This:

À voir aussi

KAOLACK : L’IA APPELLE À RÉFLÉCHIR SUR LES ‘’RÉSULTATS CATASTROPHIQUES’’ DU BAC TECHNIQUE

L’inspectrice d’académie de Kaolack (centre), Khadidiatou Diallo, a fait part de la nécessité de mener …