Harry Potter : presque fauchée, une des stars de la saga a tout dépensé en alcool et en voitures

Pendant une décennie, Devon Murray a prêté ses traits à Seamus Finnigan, un des condisciples de Harry Potter dans la suite de films à succès, mais l’acteur a très mal géré sa fortune.

La vérité a éclaté ce mercredi 6 avril devant un tribunal britannique : Devon Murray, que toute une génération connaît en tant que Seamus Finnigan, un des étudiants de la même promo que Harry Potter à Poudlard, est au bord de la faillite. C’est sa mère qui l’a confié pour tenter de se défendre contre l’ex-agent du comédien qui réclame plus de 286 000 euros de commission. Fidelma Murray, la mère de l’acteur, a elle-même assuré sa défense en précisant que la famille n’avait pas assez d’argent pour s’offrir les services d’un avocat, comme le rapporte le Daily Mail.

Tout avait pourtant bien commencé lorsqu’en 1998, Devon Murray a signé un contrat avec Neil Brooks, qui s’est engagé à le représenter et à lui décrocher des rôles. Quand le jeune homme alors âgé d’une dizaine d’années a été choisi pour devenir Seamus Finnigan, sa fortune fut assurée. Il est apparu dans les huit épisodes de la saga Harry Potter au cinéma, mais les choses se sont dégradées en 2004, lorsque des photos de l’adolescent en train de fumer sur le tournage sont parues dans la presse, portant atteinte à sa réputation. Estimant que Neil Brooks n’avait pas fait le nécessaire pour protéger son fils de cette mauvaise publicité, Fidelma Murray l’a licencié. L’agent a pris acte de cette décision mais il réclame une partie des bénéfices qui lui étaient garantis selon les termes du contrat signé avec Devon Murray.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, l’acteur n’a plus un sou en poche, malgré les sommes faramineuses qu’il a engrangées grâce à son rôle. D’après les estimations avancées par sa mère, Devon Murray a dépensé plus de 990 000 euros en alcool, en voitures et en sorties. Neil Brooks n’a (…)

Lire la suite sur voici.fr

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15