Accueil / ECONOMIE / Hausse des frais bancaires :des usagers en guerre contre la Sgbs

Hausse des frais bancaires :des usagers en guerre contre la Sgbs

Dix mois après l’entrée en vigueur des 19 mesures de gratuité décidées par la manque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest des usagers trouvent déjà des griefs à la socièté générale de banque au Sénégal. L’association  des clients et sociétaires des institutions financières dénonce des attestations d’engagement et de non engagement que vient d’opérer la dite banque cette année. Des frais qui selon les clients  seraient passés de 58.000 cfa à 87500 cfa. « Quand un client quitte la Sgbs, il est obligé de payer 187500 ».  Ce qui irrite l’association , laquelle s’en est ouverte à la banque. Reçu par le directeur général le 13 juillet dernier, pour des explications sur cette forte hausse, l’association a jugé faible les arguments fournis par la banque française qui ne viserait qu’a « fixer ses clients. Joint au téléphone par nos confrères du journal Wal fadjri, la société confirme la hausse même si ce n’est pas aux même portions avancées.  La directrice communication et qualité Marième Seydi Anne  souligne que chaque année de nouveaux tarifs sont appliqués sur certaines prestations. « Et  si certaines connaissent des baisses, d’autres enregistrent des hausses. Ce qui s’est passé avec les attestations d’engagement et de non engagement passé de 58000 cfa à 75000 cfa, hors taxe, puisqu’une taxe de 17% serait appliquée ». Elle précise par ailleurs « que ces frais ne sont pas réglementés par la banque  centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Elle les laisse à la discrétion des établissements financiers ». Devancée depuis quelques années par son principal concurrent sur la place dakaroise, la Sgbs a connu trois baisses de régime avec de nouveau résultats. En 2014, elle a connu une perte record de 36 milliards 400 millions de francs cfa. Ce, dans un contexte de concurrence de plus en plus difficile avec l’arrivée de nombreuses banques internationales.

Rewmi.com/FBF

 

Share This:

À voir aussi

DIAGNOSTIC DES EXPLOITATIONS FAMILIALES L’autoconsommation estimée à moins de 2% à Dakar

La CICODEV a organisé, hier à Dakar, une session de partage et de validation des …