SOCIETE

Hausse des prix des denrées : c’est la psychose à Linguère

  • Date: 23 juin 2015

En ce mois béni de Ramadan, les personnes démunies vivent un véritable calvaire, dans le Djoloff. En cause : la cherté de certaines denrées de consommation. Et la psychose étreint certains chefs de ménages, pour qui, assurer les repas quotidiens relève de l’utopie.

Parmi les denrées dont les prix ont flambé, en ce mois Ramadan, l’on signale, entre autres, le mil, l’oignon et la pomme de terre. Concernant le mil, le kg vaut 225 frs contre 200 frs, avant Ramadan, l’oignon est vendu à 250 frs le kg contre 125 frs avant, celui de pomme de terre se vend à 500 frs, alors qu’avant Ramadan, il s’écoulait à 400 frs.

Outre les denrées de consommation, les poulets coûtent cher dans les marchés, entre 2000 et 2500 frs, alors que la qualité n’est même pas garantie. Même si son prix n’a pas flambé, le lait en poudre reste toutefois cher (3000 frs, le kg), selon certaines femmes.

La chèvre ou le mouton coûtent cher, d’après un vendeur de petits ruminants, selon qui, il faudra débourser 13000 ou 15000 frs pour en disposer.

Samba Khary NDIAYE    

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15