Abdoulatif Coulibaly ministre, secretaire générall du gouvernement
Abdoulatif Coulibaly ministre, secretaire générall du gouvernement

Hcct- Latif perd à Foundiougne, Baldé confirme sa suprématie à Ziguinchor

Ce n’est pas à Dakar seulement que des pontes de la République ont perdu lors du scrutin de ce dimanche, pour le choix des hauts conseillers pour les collectivités territoriales. A Foundiougne, c’est Latif Coulibaly qui a été laminé par une liste parallèle de l’APR. A Ziguinchor, malgré son absence, Abdoulaye Baldé a montré qu’il est encore le plus fort.

L’Union centriste du Sénégal (UCS, opposition), dirigée par le maire de Ziguinchor (sud) Abdoulaye Baldé, est sortie vainqueur du scrutin pour le Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT), devant la coalition dissidente issue de ses rangs. Sur les 336 inscrits, la coalition victorieuse dont le leader est absent du territoire national, obtient 149 voix, contre 117 pour la Coalition pour l’émergence du département de Ziguinchor. La coalition Benno Bokk Yakaar n’a pas pris part à ce scrutin dans le département de Ziguinchor, préférant laisser ’’la voie libre à l’opposition dans cette localité où elle dispose de plus de conseillers’’. Le maire d’Adéane, Ibrahima Diédhiou, et la conseillère Awa Diop, devraient, selon toute logique, être élus comme hauts conseillers au HCCT.

A Matam

La Coalition Benno Bokk Yakaar (majorité) a remporté dimanche les cinq postes HCCT en obtenant 1004 voix. La mouvance présidentielle est suivie par les Démocrates réformateurs/Yessal avec 15 voix, la coalition Front social/laabal avec 6 voix, la coalition alternative patriotique avec 63 voix et le Parti de la Réforme (PR) avec 75 voix. Le nombre de votants s’élève à 1170, le nombre bulletins nuls à 7 de. Ce qui fait 1163 voix valablement exprimées. Le taux de participation s’élève à 86,66%.

A Foundiougne, Abdoulatif Coulibaly qui avait fait les investitures en tant que plénipotentiaire, n’a vu que du feu. Des contestataires de l’APR qui ne s’étaient pas retrouvés dans sa liste et qui s’étaient présentés sous les couleurs du parti des écologistes d’Ali Haïdar, ont gagné avec 380 voix contre 271 pour BBY. Une seconde raclée pour Latif Coulibaly qui avait aussi perdu pendant les locales. Sur les ondes de la RFM, il n’a pas manqué de fustiger l’indiscipline qui mine les rangs de l’APR. « Ce n’est pas moi qu’on a battu, mais plutôt Macky Sall parce que ce sont les consignes du Président de la République. Puisqu’il y a de l’indiscipline dans nos rangs, il fallait s’attendre à ça », a-t-il souligné.

Robert Sagna gagne à Oussouye

Le Rassemblement pour le socialisme/Takku Défarat Sénégal (RS/TDS) de Robert Sagna, qui a préféré aller seul à l’élection, l’a remporté dans le département d’Oussouye devant la coalition de la majorité, Benno Bokk Yakaar, et devant l’UCS d’Abdoulaye Baldé, a appris l’APS sur place. Sur un total de 216 voix valablement exprimées, le RS/TDS qui a investi Louis Pascal Andou Ehemba, sort vainqueur dans le département d’Oussouye avec un score serré de 80 voix contre 75 pour BBY. L’Union centriste du Sénégal (UCS, opposition) d’Abdoulaye Baldé arrive en troisième position avec 45 bulletins favorables, tandis que la Ligue démocratique (LD), autre liste dissidente, n’a pu récolter que 16 voix.

Ibrahima  Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …