Accueil / Uncategorized / Henri Camara: «Je ne jouerai pas les matchs contre la Tanzanie et le Mozambique»

Henri Camara: «Je ne jouerai pas les matchs contre la Tanzanie et le Mozambique»

Pour cause de blessure, l’attaquant international sénégalais de Wigan déclare forfait pour les matchs de l’équipe nationale contre la Tanzanie et le Mozambique. «Par respect, je ne peux pas venir en équipe nationale diminué», juge Henri Camara.
Comment vous sentez-vous?

J’ai une blessure au genou très sérieuse. J’ai traîné avec depuis longtemps et ça commence à me causer beaucoup d’ennuis. Le mieux pour moi c’est de me soigner sérieusement. J’ai déjà pris rendez-vous avec le médecin. Je ne souhaitais pas terminer ainsi la saison. C’est difficile pour moi et pour mon club. Je suis blessé et l’équipe est dans une mauvaise passe. Wigan est proche de la relégation. Notre prochain match, on doit impérativement gagner pour rester en première division. Et en ce moment, je suis blessé et je ne pense qu’à me soigner.

N’êtes-vous pas forfait pour les matchs de l’équipe nationale ?

J’ai déjà pris ma décision. Je ne vais pas jouer les matchs de l’équipe nationale contre la Tanzanie et le Mozambique pour la bonne et simple raison que je suis blessé. Je ne suis pas à 100% de mes moyens et je ne veux pas handicaper l’équipe. Je préfère laisser la place aux joueurs qui sont en pleine possession de leurs moyens, faire le déplacement et défendre les couleurs nationales comme je l’ai toujours fait. Je ne veux pas venir faire les choses à moitié. Si je viens en équipe nationale c’est pour donner le meilleur de moi-même. Aujourd’hui que je ne me sens pas en mesure de le faire j’ai préféré resté sur le banc et laisser la place aux autres. Il ne sert à rien de venir traîner à l’entraînement ou pendant le match. Je vais me soigner pour pouvoir revenir en force la saison prochaine.

Est-ce facile pour vous de savoir dès à présent que vous êtes forfait?

Ce n’est pas facile pour moi de ne pas être dans les dispositions de défendre les couleurs nationales. L’équipe nationale je la porte dans mon cœur. A chaque convocation, je suis le premier à répondre présent. Mon patriotisme, je n’ai plus à le prouver. Les gens savent à quel point je suis attaché à mon pays et à mon équipe nationale. Personne n’aime l’équipe nationale plus que moi, mais à l’impossible nul n’est tenu. Je ne veux pas venir en équipe nationale diminué. Je ne suis pas un tricheur, si je viens, je vais envenimer la situation et cela va me porter préjudice. Je n’ai pas dit non pour aller en vacances, mais pour me soigner. Quand je n’étais pas blessé, j’ai toujours donné satisfaction. Cette saison a été difficile pour moi à cause de cette blessure récurrente. J’ai marqué six buts et été nommé plusieurs fois homme du match, mais je pense que j’aurais pu faire mieux si ce n’était pas le cas.

Votre absence pourra-t-elle avoir des conséquences par rapport à l’efficacité de l’attaque ?

Il ne faut pas qu’on pense que l’équipe nationale ne dépend que d’un ou deux joueurs seulement. Il y a des joueurs talentueux qui peuvent résoudre n’importe quel problème. Mamadou Niang, Diomansy Kamara…sont en forme. Il ne reste qu’à respecter les consignes de l’entraîneur comme cela a été le cas lors de notre dernier match. Je pense qu’on peut rééditer le coup de Dakar. Je suis derrière eux et je les encourage vivement pour qu’ils gagnent les deux matchs qui nous restent à jouer à l’extérieur. La qualification pour la Can doit passer par ces deux matchs. Si on gagne, la rencontre contre le Burkina Faso sera très facile. Je ne pense pas que mon absence portera un coup à la vivacité de l’attaque. Sincèrement j’aurais bien voulu faire le déplacement, mais je ne trouve pas respectueux de venir en équipe nationale en étant très diminué. Je ne veux pas constituer un handicap pour l’équipe. Et je pense que les joueurs, les supporteurs et les dirigeants le comprendront de cette manière. J’ai décidé de ne pas venir pour le bien de l’équipe que j’aime trop bien. Les gens doivent savoir aussi que je dois me soucier de ma carrière. Si je ne fais pas attention, cette blessure peut être un frein pour la suite de ma carrière.

Votre club est proche de la relégation, êtes-vous prêt à aller en D2 ?

Pour le moment, je ne veux pas aborder cette question. Tout ce que je souhaite c’est la victoire de l’équipe. Nous avons un match capital, je prie pour que nous gagnions et assurions notre maintien en première division. C’est le plus important pour moi. Le reste, on en reparlera en fin de saison.


À voir aussi

Maguette Diop renvoie Khalifa et Cie en audience spéciale

Depuis son arrestation le 7 mars dernier, Khalifa Sall est apparu en public pour la …

Richard Gere et Alejandra Silva : Déjà deux ans d’amour malgré les 34 ans d’écart !

Voilà déjà deux ans que Richard Gere et Alejandra Silva filent le parfait amour ! …