Henri Saivet
Henri Saivet

Henri Saivet repositionné milieu récupérateur : «Ça peut-être une évolution dans ma carrière»

Henri Saivet a bien démarré la saison. Capitaine et buteur samedi dernier, il a surtout permis aux Bordelais de ramener le point du nul de leur déplacement à SaintÉtienne. L’international sénégalais semble s’épanouir en ce début de saison. Il apprécie surtout son repositionnement en milieu récupérateur, qui pourrait donner un nouvel élan à sa carrière, selon lui.

Alors que les spéculations vont bon train sur son repositionnement à Bordeaux comme milieu récupérateur, alors qu’il évoluait jusque-là comme excentré droit, Henri Saivet, lui, ne se pose pas trop de questions. Tout au plus, il apprécie ce nouveau rôle qui, a-t-il estimé, pourrait être un nouveau départ pour sa carrière. interrogé à ce sujet par Sud-Ouest, le bordelais explique plutôt qu’il prend de plus en plus de plaisir à ce poste, même si, rapporte nos confrères du journal Stades, cela nécessite une grosse condition physique. «La “caisse” vient peu à peu, mais je me rends compte que jouer “box to box” (d’une surface de réparation à l’autre) n’est pas évident».

L’international sénégalais ajoute prendre «beaucoup de plaisir » dans ce nouveau rôle. mieux encore, indique-t-il, «ça peut être une évolution de ma carrière, mais l’essentiel pour moi est d’être sur le terrain après une saison dernière galère pendant laquelle je n’ai pratiquement pas joué pendant sept mois.» Saivet n’avait plus marqué, non plus, depuis le 9 mars 2014, lors d’un match contre Lyon. de l’histoire ancienne désormais pour le Sénégalais qui a tiré Bordeaux d’une mauvaise passe en marquant un joli coup-franc, samedi, à Saint-étienne, dans les arrêts de jeu, permettant ainsi à son équipe d’arracher le match nul. une performance que Saivet devra confirmer pour mettre tout le monde d’accord. et ce, dès jeudi soir face au Kairat Almaty en barrage qualificatif pour l’europa League. un rayonnement que l’international sénégalais devra également avoir en sélection, notamment le 5 septembre prochain, à Windhoek, pour la seconde sortie des Lions dans les éliminatoires de la Can 2017 contre la namibie.

Reste maintenant à savoir dans quel registre Aliou Cissé fera évoluer son joueur. Lui qui reste l’un des rares joueurs de couloir droit de la tanière, en l’absence d’issiar dia encore trop court physiquement

Rewmi.com/C.M.Sarr

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …