ACTUALITE

Hier aux côtés du tout puissants Karim : où sont les ex-parrains et marraines du fils de Wade ?

  • Date: 4 juin 2015

 Puissance 10. Il avait sa presse, son protocole, sa sécurité. Karim Wade avait aussi des parrains et marraines. Des hommes et dames qui lui avaient juré fidélité. Jurant par tous les dieux que le chef de file de la Génération du Concret allait sauver le pays. Et le monde de la politique. Des hommes et femme sortis de nulle part, et qui avaient été bombardés à de hauts postes de responsabilité. Et qui ont perdu Me Abdoulaye Wade et le Pds. Aujourd’hui, Karim Meïssa Wade est en prison. Ils sont aux abonnés absents. Pas de visites, leur véhicule ne passe même plus par la corniche. D’autres ont rejoint le coin de feu, pour manger des marrons. Dommage, nous ne sommes pas encore en décembre.

Qui aurait cru, que ces «tonton» et «badiène» de Karim Meïssa Wade allaient prendre la tangente. Après tout ce qu’ils ont vécu, ensemble, dans le cercle de famille appelé Génération du Concret ? Ils se sont vite frayés un chemin dans la politique, se sont enrichis, et ont été battus dans leurs localités lors de la campagne électorale de 2012. Nous voulions même envoyer l’acteur Américain Chuck Norris,  pour aller chercher ces «disparus».

Assane Bâ. Ce Manitou de la communication, était le «cousin» de Karim. Après avoir été proche de Wade-père, le voilà aux petits soins du fils. Pour le pousser dans un engrenage où tout était rose. Derrière ses manettes, il faisait et défaisait tout. Comme pas possible. Des théories vouées à l’échec. Dans son bled perdu quelque part, dans le Fouta, Assane Bâ n’a même pas pu, avec ses connexions, éclairer son un pâté de cases !!! Un conseiller qui vivait au pas du Suchard la plupart du temps, ne décrochait jamais son téléphone, se rendait aux Parcelles assainies, nuitamment. Aujourd’hui pas de courriel, pas d’agrumes, pas de chocolat pour l’ami Karim.

Abdoulaye Racine Kane. Tout puissant directeur de cabinet du ministère des transports terrestres et de la coopération internationale. Maire de Galoya. Pour se rendre dans son hameau, il empruntait l’avion, pour être plus à l’aise et gagner du temps. Aujourd’hui, plus de nouvelles de l’ancien collaborateur de Karim Wade.

Adama Bâ. C’est lui qui a crié sur tous les toits que la Gc c’était du béton. Ce «tonton» de Karim Wade qui n’était plus en odeur de sainteté avec le Père de l’alternance, s’est vite rapproché. Pour devenir son conseiller en politique. Beaucoup de cartes étaient entre ses mains. De grandes Interview où il ne vendait pas à perte, la Gc. N’hésitant pas à subir les coups de ses anciens camarades du Pds. Parce que le pauvre Karim, trop crédule, croyait à ces vendeurs d’illusion politique. Aujourd’hui, c’est un rescapé du naufrage. Repêché par Macky Sall qui l’a propulsé à la tête du pôle urbain de Diamniadio.

Cheikh Diallo. L’ami, le confident. Le plus que frère. Cheikh a lancé le mouvement Gc avec ses amis des médias. Ce jumeau a poussé tous ceux qui pouvaient gâcher sa mission. C’étaient les théories, les petites mises en scène, les scénarii, lors des voyages. Aujourd’hui, il attend sûrement un poste juteux et moelleux. Car derrière les geôles, cela ne faisait pas partie du casting.

Où sont les «badiène» ou marraines ?

Awa Ndiaye. Elle était la plus coriace. Surtout ne cherchez pas noise, à cette ancienne conseillère culturelle de Me Wade. Le lancement du mouvement la génération du Concret a été une aubaine pour Awa Ndiaye. Elle a éclipsé tout le monde, pour couvrir Karim. Devenant ainsi une avocate à plein temps. Son passage au ministère de la femme, même les chérubins connaissent la chanson. De la belle dame née avec une cuillère en or, dans la bouche. Aujourd’hui, malgré sa défaite cuisante lors de la campagne 2012, elle refuse de ranger sa batterie de cuisine. Elle est la protégée de Mansour Faye à Saint-Louis.

Ngoné Ndoye. La squaw de Rufisque. Emotive et si fragile. Elle s’est libérée de l’emprise de Mbaye Jacques Diop qui l’a formée, pour courir à la Gc. Devenant en un éclair, une grande ministre. Se dandinant dans la vieille Ville, avec sa bonne culture générale et sa maîtrise de la politique. Une grande dame qui a été envoyée dans les sacs, par des populations très rebelles. Aujourd’hui, Ngoné veut revenir, avec un clin d’œil à la première dame. Mais, depuis pas de réactions. Elle est ainsi à la diète.

Inocence Ntap Ndiaye. Une ancienne militante de chez Moustafa Niasse. Elle a vite remué ciel et terre, pour entrer à la Gc. Elle était la plus virulente. Menaçant tous ceux qui oseraient défier son mentor. Jurant par tous les saints. Mais Inocence Ntap Ndiaye a dû se faire toute petite, avec la menace de qui on sait. Aujourd’hui, elle a comme mission de faire réélire Macky Sall dans la capitale du Sud. Mais, Ino doit se rappeler le grand patron, de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé.

Ami Diouf. Elle n’a pas milité aux côtés de son père. Le grand mathématicien Madieyna Diouf. Elle a préféré acheter la carte de la génération du Concret. Collaboratrice et écrivain pour mieux être dans le viseur de Karim Wade. Depuis la défaite de 2012, Ami Diouf a disparu. Comme par magie. Dans la forêt enchantée.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15