SOCIETE

Hizbut -Tarquiyah avoue avoir été victime de conspirations, de coups bas et de préjugés.

  • Date: 18 juillet 2016

Dans le cadre des journées culturelles Cheikh Ahmadou Bamba, la dahira Hiszbut-Tarquiyah a réussi à mobiliser autorités politiques et autorités religieuses de ce pays avec notamment les présences remarquées de Serigne Mountakha Mbacké, de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Kadre et  du premier ministre Boun Abdallah Dionne. Un moment solennel mis à profit par Serigne Atou Diagne pour faire la genèse de la structure et, surtout, rappeler que le chemin parcouru n’a été de tout repos, parce que parsemé d’embûches. « Hizbut Tarquiyah a  su résister,  comme vous l’imaginez, à tout ce qui le privait  de ses propres valeurs et à tout ce qui tentait de lui faire assimiler d’autres valeurs. Après une série d’épreuves, l’entité a connu une période d’accalmie, d’introspection et de retrait. Et cet éloignement des rivalités, des querelles de positionnement qui sont sources de suspicions, de coups bas, de préjugés, de conspirations.Il est bon de rappeler que cette posture ne manque pas de signification, car nous n’avons fait que jouer notre partition dans cette œuvre d’indépendance derrière celui qui nous a libérés, nous les pauvres otages connus  sous le nom d’assimilés ». La personne morale de la Dahira de se féliciter des défis qui ont été relevés et d’annoncer que le travail continue et se résume à œuvrer pour Serigne Touba.

1 Comments

  1. il faut un bilan des 40 ans qu’est ce qui a été fait combien de membres ont quitté ?
    pourquoi
    sur le plan social pendant que le rm comme ils disent vit dans un luxe insolant les autres manquent de tout et vivent dans une promiscuité totale
    sur le plan économique(rien qu’une seule boulangerie )
    religieux l le mensonge est légalisé
    la vie de la daara ne se résume au kurel
    le rm reste le maître du jeu discours incohérent long et irrespectueux de l appel à la prière

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15