Accueil / Confidences / Hommage à Christophe Polo

Hommage à Christophe Polo

J’étais absent de Dakar ce samedi 24 Juillet qui portera désormais les empreintes d’une mort qui reste à élucider. J’étais à Istanbul, en Turquie, pour des raisons professionnelles. Ma fille qui m’accompagnait, alors que nous admirions le ballet incessant des bateaux sur le Bosphore, m’avait posé cette question : «Papa, pourquoi n’aurions-nous pas une telle merveille à Dakar ?»

Elle ramenait ainsi dans ma mémoire les batailles de notre Perl, un combat acharné et sans répit, né d’une conscience aujourd’hui nationale de préserver l’héritage de la nature, celui plus particulier du littoral. Je ne m’imaginais pas, à cet instant qu’un autre combat qui se déroulait à Dakar depuis trois jours, un combat cette fois-ci contre la mort, venait de s’achever.

Sur mon portable, un message de notre ami Babacar venait de s’afficher : «Christophe est décédé ! En voyage depuis quelques jours, je n’avais pas été informé de ce qui était arrivé à Christophe Polo. Je me posais donc la question de savoir de quel Christophe il  pouvait bien s’agir. J’étais à mille lieux d’imaginer que c’était celui-là même avec qui j’étais, lors de notre grand «Yendou» du mois de Juin dernier.

J’ai sorti de mon téléphone portable la dernière photo que je lui avais prise, à cette occasion. Elle est un résumé de son combat pour le littoral : ses godasses de grimpeur, ses cordes, et surtout ce regard précieux, le  geste délicat comme pour mieux imprimer cette perle du littoral.

Il s’était impliqué, au point de diriger une commission au sein de l’association, la commission  «judiciarisation  et Loi littoral». Il était présent aux réunions, il descendait sur le terrain, quand cela s’avérait nécessaire, il animait les débats avec passion et conviction.

J’ai lu de nombreux hommages qui lui ont été rendus depuis sa disparition, et qui continuent d’affluer sur les réseaux sociaux. Christophe n’a donc pas mené sa lutte en vain.

Que sa famille et ses proches reçoivent ici l’expression de mes fraternelles condoléances.

Pierre  Goudiaby Atepa.

Président d’honneur de la Perl

Share This:

À voir aussi

CHAVIREMENT D’UNE PIROGUE A BETTENTY : Les noms des 21 victimes dévoilés   

A la  suite du chavirement d’une pirogue survenu le lundi à Bettenty, une localité située …