Accueil / Confidences / Hopital de Pikine La mère d’Aicha Diallo enfonce le directeur

Hopital de Pikine La mère d’Aicha Diallo enfonce le directeur

La polémique enfle entre la direction de l’hôpital de Pikine et la famille de la défunte Aïcha Diallo, morte lundi dernier pour «non-assistance à une personne en danger».

La  mère de la victime a mis à nu les ‘’arguties’’ du directeur de l’Hôpital.  «Elle est tombée de l’étage, elle a eu une hémorragie interne après avoir été transpercée par un bois. Une fois à l’hôpital, les médecins ont fait plus de 24 heures avant l’opération et on devait l’opérer sur le champ. On est arrivé à l’hôpital le vendredi 13 octobre et, jusqu’au dimanche 15 octobre, presque à minuit, on ne l’avait pas prise en charge », dit-elle. Avant d’ajouter: «Quand on la mettait sous perfusion, elle me disait, maman mon sang commence à monter. Et quand j’ai appelé les docteurs pour leur informer de ça, ils m’ont dit « on arrive », alors qu’ils ne venaient pas. Quand j’ai insisté, ils me disaient madame tu fais doucement avec nous. Si je leur disais que l’enfant souffrait, ils me répondaient et alors ?» Poursuivant, la maman indique qu’«ils ne lui ont pas donné d’anti-douleurs, ils lui administraient seulement des perfusions sérum-salé. Ma fille a pleuré jusqu’à sa mort. Aucun médecin ne la regardait. C’est à la dernière minute qu’on l’a amenée pour l’opérer, mais c‘était trop tard».  Et, elle bat en brèche l’information selon laquelle la fille aurait été délaissée pour défaut de moyens. «Tout ce qu’ils ont demandé, je l’ai payé. L’opération a été signée et on devait payer après l’intervention. Et, même après sa mort, on nous a fait payer 115 000 F CFA », déplore-t-elle sur Zik Fm.

À voir aussi

Fissel: Un homme égorge sa femme enceinte…

Horreur! Après le drame des Maristes, où une Aida Mbacké dame est suspectée d’avoir tué …

Affaire Ndiaga Diouf: Pourquoi le parquet a renvoyé le dossier de Barth

Le procès sur l’attaque de la mairie de Mermoz-Sacré-Coeur, le 22 décembre 2011, au cours …