Accueil / ACTUALITES / Hôpital régional de Ziguinchor : La Fondation Sonatel offre un scanner de plus de 300 millions

Hôpital régional de Ziguinchor : La Fondation Sonatel offre un scanner de plus de 300 millions

Le ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Dr Issa Mbaye Samb, a inauguré hier, à l’hôpital régional de Ziguinchor, le scanner numérique offert par la Fondation Sonatel dans le cadre de son programme de modernisation du plateau médical du Sénégal.
D’un coût global de 325 millions CFA hors taxe, le scanner numérique offert à l’hôpital régional de Ziguinchor est destiné à des examens internes approfondis sur l’essentiel du corps humain. Aussi permet-il aux spécialistes d’avoir de meilleurs diagnostics, notamment en neurologie et en cardiovasculaire.

Source : L’Observateur
Pour permettre un accès massif des populations à cet appareil, la Fondation Sonatel a défini des tarifs sociaux pour les bénéficiaires à raison de 35 000 F CFA pour les nécessiteux et 70 000 F CFA pour ceux qui bénéficient d’une prise en charge médicale, ou pour tout autre client. «L’hôpital régional de Ziguinchor est ainsi la première structure hospitalière du Sénégal à abriter un scanner six barrettes là où les autres ne dépassent guère deux barrettes», a souligné, pour s’en réjouir, le président du Conseil de ladite Fondation, Cheikh Tidiane Mbaye, par ailleurs Directeur général de la Sonatel. M. Mbaye rappelle: «La Fondation Sonatel a été créée en 2002 pour participer au développement économique et social du Sénégal à travers les secteurs de la santé, de l’éducation et de la culture». Selon lui le choix de Ziguinchor s’explique par l’enclavement de la région sud du pays, mais aussi de la nécessité de relever le plateau technique médical de la région, une fort belle manière pour la Sonatel de participer à l’oeuvre de reconstruction de la région naturelle de la Casamance. Pour sa part, le ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Dr Issa Mbaye Samb, a indiqué que cette initiative de la Fondation Sonatel s’inscrit en droite ligne de la politique du Président, Me Abdoulaye Wade, de faciliter l’accès de tous aux soins de santé. Le ministre n’a pas manqué de magnifier le geste de la Fondation Sonatel et de saluer dans le même sillage le choix de Ziguinchor. Dr Issa Mbaye Samb a également appelé à «une utilisation rationnelle et responsable du scanner». En marge de la cérémonie officielle de l’installation de ce scanner numérique, le ministre a été interpellé sur la fermeture de l’hôpital de la paix de Ziguinchor. Sur cette question, Dr Issa Mbaye Samb a révélé que 3 milliards de FCfa ont été inscrits dans le budget pour finaliser les deux hôpitaux de Fatick et Ziguinchor. Le ministre dit avoir déjà envoyé une mission qui est en train de faire le point pour ensuite s’accorder avec son collègue de l’Habitat qui gère les infrastructures. «En 2008, pas moins de 3 milliards seront investis pour finaliser les deux hôpitaux», a annoncé le ministre pour qui «il faut d’abord travailler à relever le plateau technique de ce qui existe déjà».


À voir aussi

Droits de l’Homme : L’Onu épingle le Sénégal

Le Comité contre la torture des Nations-Unies (Un groupe de 10 experts indépendants qui surveillent …

Valse dans la magistrature

Remue-ménage au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Cheikh Ndiaye Seck, qui était délégué …