ECONOMIE

Huawei va financer un projet de fibres optiques de plus de 60 milliards cfa au Sénégal

  • Date: 16 septembre 2015

En marge des assises du comité technique spécialisé sur la communication et les Tic de l’Union africaine, le directeur de cabinet du ministre des postes et télécommunications a révélé le lancement, dans les meilleurs délais, d’un grand projet de fibres optiques d’un montant de 60 milliards cfa. Il s’agit d’un partenariat entre l’agence de l’informatique de l’Etat (Adie) et le géant chinois des télécommunications Huawei. Ces fibres seront ainsi disséminées sur toute l’étendue du territoire national, et vont compléter le réseau de fibres optiques qui existe déjà. L’intérêt d’un tel projet, selon les spécialistes, c’est de familiariser les Sénégalais avec le haut débit et de parfaire, par ricochet, la grande ambition d’un aménagement numérique conséquent du Sénégal. De bonnes perspectives s’ouvrent au Sénégal en matière de télécommunications. La réunion du comité technique spécialisé de l’Union Africaine (UA) sur la communication et les Tic, a pris des décisions majeures comme le soutien et le prolongement du réseau panafricain en ligne pour la télé médecine et la télé éducation, dont le hub est installé dans le pays. L’union africaine a réuni, les ministres africains en charge de la Communication et des Technologies de l’information et de la Communication, à une première session ordinaire du Comité techniques spécialisé sur la Communication et les TIC qui s’est tenue dans la capitale éthiopienne du 31 août au septembre 2015. Le soutien aux initiatives pour la gouvernance de l’internet, la mise en œuvre du projet  menos et des projets sur la cyber sécurité en cours au Sénégal, figurent parmi les recommandations de l’atelier. L’intégration du développement des contenus africains et locaux dans toutes les stratégies liées à la communication et aux TIC a été aussi souhaitée. Idem pour le développement et la mise en œuvre des politiques sur l’accès à l’information, la liberté d’expression et la sécurité des journalistes. L’idée, est de renforcer la capacité des agents de la presse africaine et de renforcer le paysage médiatique panafricain. La supervision du projet de mise en place de la télé et la radio continentales, la participation à la mise en œuvre de la stratégie de communication et de plaidoyer de l’UA sont aussi à l’ordre du jour. Il s’agit de contribuer à l’appropriation de la campagne de la marque distinctive de l’UA et de soutenir les efforts déployés par la Commission de l’UA en matière de développement des médias africains. Il est par ailleurs prévu, l’accélération du développement des législations nationales sur la cyber sécurité et la création, au niveau national et régional.

 

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15