ACTUALITE

Idrissa Seck a-t-il des taupes au Palais ?

  • Date: 3 décembre 2015

 Le Président qui n’est pas élu au suffrage universel a repris du service. Idrissa Seck, en villégiature à Bandia ou à Saint James est revenu sur la terre ferme. De retour à Touba, la sainte, le patron de Rewmi n’a rien trouvé de mieux que de s’attaquer au Président élu par les Sénégalais d’ici et d’ailleurs.  Alors qu’il aurait pu prier, pour une meilleure synergie entre tous les acteurs de cette sphère politique.

Si le Sénégal ne va pas bien, ce sont tous les Sénégalais qui devaient prier, prendre leurs chapelets, mutualiser leurs forces pour sortir de la pauvreté. Mais quand on a une double nationalité, lorsque maintenant on préfère les hôtels dix étoiles, les suites présidentielles, les cafés bien corsés, les nectars, les plats exquis, les dernières trouvailles des grands cuisiniers, que nous importe. On aura toujours deux valises bien remplies, le téléphone satellite, pour une petite escapade sur de ces îles de rêve. Lorsqu’un Sénégalais bon teint ressemble plus à un agent de la Bri, de la Cia à cause des nombreuses caméras dans sa villa, on en tremble. Aujourd’hui, le Sénégal c’est un pour tous, tous pour un. Comme les mousquetaires. Mais sans épée. On est en guerre, pour un combat : le mieux-être des Sénégalais et la stabilité comme l’ont toujours souhaité les grands érudits de ce petit pays. Pauvre parce que non classé au G20 mais riche à cause de ses hommes et femmes épris de paix et de solidarité.

Être Sénégalais, c’est être patriote. Aimer et prier pour le président de la République. Qu’importe son appartenance politique, il y a d’autres manières de s’opposer. Idrissa Seck semble plonger devant un œuf en nuage. Le sucre lui monte à la tête.

À peine sorti de la ville sainte qu’il reprend son activité favorite. Jeter le discrédit sur la plus haute institution du pays. Un multirécidiviste qui chaque jour dégringole dans les suffrages et l’électorat. Monsieur sondage met cette fois-ci les pendules à l’heure. En révélant des secrets. Sur ces taupes nichées au palais. Devant les caméras d’une Tv privée, l’ancien leader du Msis a lancé ceci : « Il crie sur ses collaborateurs ». Parlant de Macky Sall.

Cette révélation démontre une fois de plus, que des personnes mal intentionnées l’informent sur la situation au palais présidentiel. Qui sont-ils ? Seraient-ce ces mêmes inconnus qui faisaient le même boulot, du temps de Me Abdoulaye Wade ? L’heure est grave.

Idrissa Seck doit prendre de la hauteur. Et ne pas s’emmitoufler dans un manteau de faux cuir. Parce qu’il n’a pas compris que désormais, c’est un ancien Pm qui dirige le Sénégal. Une station où il a été déchu à cause de mauvais résultats accumulés. Au lieu de s’occuper des affaires du Sénégal, Idrissa Seck était beaucoup plus préoccupé par son passe-temps favori : le disc Jockey et le mixage. Comme si les grands chanteurs de Hollywood lui avaient demandé des références.

Aujourd’hui, Macky Sall est entouré d’une équipe prête à relever le défi. Et il ne s’encombre pas de vieux Cd. Être 25ème  mondial n’est pas une défaite. C’est un sacerdoce. Le Sénégal est déjà sur la bonne voie. Parce qu’Idrissa Seck vient de pousser ses informateurs vers la sortie pour permettre à Macky Sall et à Mouhamet Dione de travailler dans la sérénité.

Pas besoin de faire un tableau sombre du pays. Le Sénégal est un pays stable. Avec des legs d’un régime libéral qui a travaillé et bien travaillé. Il ne suffit pas de slogans, d’attaques, d’invectives  pour diriger le Sénégal. Il faut un bon cœur, avoir les bénédictions de certains et faire partie des élus. Mais cela, l’homme de Saint James ne peut pas le comprendre.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15