ACTUALITE

IDRISSA SECK, MALICK GAKOU, CHEIKH BAMBA DIÈYE, ABDOULAYE BALDÉ, PAPE DIOP- Les « grands animateurs » de la Bande Fm de l’opposition

  • Date: 5 janvier 2016

Une guerre sans merci risque de se produire ces derniers jours. Avec ce nouveau chef de l’opposition qui risque de ne jamais être désigné. En effet, Macky Sall a devant lui des solitaires. Une opposition composée d’individualités. Ce sont des hommes qui passent, la plupart de leur temps, dans les médias. Les « grands animateurs » de la Bande Fm opposition. Idrissa Seck, Malick Gakou, Cheikh Bamba Dièye, Abdoulaye Baldé, Pape Diop, entre autres.

Des rescapés de la Place de l’indépendance, des frustrés de la Présidentielle, des  ministres remerciés, des animateurs de plateau, en plus des cas sociaux. L’opposition sénégalaise est bien fournie. Et c’est cette opposition qui doit trouver un chef. Une annonce du chef de l’État, lors du discours de fin d’année.

Macky Sall a, devant lui, des hommes qui veulent mettre la charrue, avant les bœufs. Des opposants qui veulent lui succéder, sans pour autant avoir un tableau de bord. Ni de programme. C’est quelquefois, la balle au rebond, pour un épiphénomène, dont ils se lassent. Souvent des manifestations projetées. Et jamais tenues. Sinon, ils sont sur les réseaux sociaux.

D’abord le Pds. Une formation politique sevrée de son mythique chef, Me Abdoulaye Wade. Dans le calme plat de la capitale parisienne, l’ex-Président se retrouve seul. Qui porte encore le combat de son fils Karim Meïssa Wade ? Personne. Les rares sorties des libéraux se sont faites, avec force armes médiatiques. Et devant des textes juridiques. Les grands responsables de la Gc sont maintenant à l’Apr ou dans le cercle restreint des amis. Le Pds a laissé Me Abdoulaye Wade. Aujourd’hui, on négocie son retour. Mais ce n’est pas demain, la veille. Qui parmi ses fils va reconduire ses projets si appréciés. Aujourd’hui, Omar Sarr, avec un quotient intellectuel trop grand s’est emmêlé les pinceaux. Trop virulent, le coordonnateur a été pris au piège. Avec un  premier essai. L’arrêté qu’il n’a jamais déchiré. Puis la goutte d’eau de trop. Avec l’affaire Lamine Diack.

Puis, les autres responsables de partis miniatures ou maquettes. Dans le domaine du sensationnel, ce sont des maîtres. Amateurs de luxe et de goût effréné, vers un pouvoir qui ne leur tend pas les bras. Ils crachent du venin. Ils se prennent pour des anacondas, mambas et serpents à sonnettes. En plastique. En tête de liste, Idrissa Seck qui ne digère pas toujours, malgré ses nombreuses défaites. À Rewmi, il ne reste plus rien. Excepté les spécialistes de la communication.

Malick Gakou, avec sa grande armada compte sur les ténors de l’arène et autres artistes.  Pour Cheikh Bamba Dièye, le cas est plus pathétique. Le monde entier s’est cru, un instant dans un remake de Roots. À l’Assemblée nationale. Lorsque ce charismatique jeune leader s’est enchaîné. Inimaginable. Quant à Abdoulaye Baldé et Pape Diop, leurs cœurs battent toujours pour le « Pape du Sopi ». Ils sont libéraux à 100%. Personne ne pourra les détourner de Me Abdoulaye Wade.

Une opposition bourgeoise

Ces barons de l’opposition sont, en fait, issus de grandes familles politiques. Mais ils n’ont pas pu, à la bonne heure, s’approprier, les belles idées de ces formations. Il suffit de voir les parcours d’Abdoulaye Wade et de Macky Sall, pour se rendre compte que rien ne vaut le terrain. La campagne, les banlieues, les couches de la population, mais surtout avoir un bon programme. Et non des éléphants blancs. Il suffit de voir, comment Me Abdoulaye Wade et Macky Sall les ont colorés différemment. Aujourd’hui, c’est l’ex Pm qui tient les pinceaux. Et sa fibre d’artiste s’est vite ressentie. Mais, il y a aussi des opposants qui se la coulent douce. Ils ne boivent plus de kinkéliba. Ils vous parlent de thé aromatisé. Ils ne mangent plus de « ponsé ». Ils vous parlent de céréales, corn flakes, pour faire plus british. Ils ne dorment pas sur des matelas mais sur les canapés marocains !!! Pour l’eau minérale, ne vous fiez pas aux bouteilles. C’est de l’eau de puits. Ce sont donc ce nouveau type d’opposants sénégalais qui ne va pas à la pêche aux voix et qui veut diriger le Sénégal.

Mais le peuple n’est pas dupe. Il sait faire le bon choix. L’on se demande même si Macky Sall et Abdoulaye Wade ne sont-ils pas en connexion ? Wait and see.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15