Accueil / ACTUALITES / Idrissa Seck « titille » Souleymane Ndéné Ndiaye

Idrissa Seck « titille » Souleymane Ndéné Ndiaye

L’ex-Premier ministre, candidat déclaré à la Présidentielle de 2012, Idrissa Seck, se rend aujourd’hui à Kaolack. Cette visite du maire de Thiès au guide religieux et homme politique Serigne Mamoune Niasse ne semble pas agréer l’assentiment de tous. Aussi bien dans le camp de Mamoune Niasse que du côté des libéraux, certains travaillent pour faire capoter la rencontre.
Moins d’une semaine après l’inauguration en grande pompe de la permanence départementale Pds de Kaolack, par le directeur de campagne de Wade, Idrissa Seck s’y rend aujourd’hui. Une visite que certains libéraux n’hésitent pas à assimiler à de la «provocation». Car, expliquent ils, six jours après la fameuse déclaration de Souleymane Ndéné Ndiaye, proclamant que «Kaolack est bleue», Idrissa Seck voudrait prouver le contraire, en y organisant une véritable démonstration de force, avec son ami Mamoune Niasse. D’ailleurs, pour torpiller, cette rencontre et empêcher les deux leaders politiques de «dérouler», renseignent des sources proches du patron du Rp, «des gros bonnets libéraux ont travaillé au corps des partisans de Serigne Mamoune Niasse à convaincre leur leader de ne pas recevoir Idrissa Seck. Il y a eu des dissensions…». Mais, la mayonnaise, nous dit on, n’a pas encore pris et, le premier des «serviteurs» est décidé à s’allier avec le président de Rewmi. Mieux, Serigne Mamoune Niasse compte réserver un accueil chaleureux à son hôte pour, dit-il, montrer à l’opinion nationale que le Saloum a tourné définitivement le dos au Pds. A en croire nos sources, un grand meeting y est également prévu. Et, il va servir de tribune aux deux leaders pour pilonner à outrance le régime de Wade, surtout, le vilipender auprès du monde rural.

Entre Idrissa Seck et Souleymane Ndéné Ndiaye, la bataille pour le contrôle de la ville de Kaolack est enclenchée. En partance pour Porokhane, il y a quelques mois, le maire de Thiès a été interdit d’accès à Kaolack, par des policiers. Certains ont vite fait d’y voir la main du Premier ministre. Vrai ou faux? En tout cas, une chose est sûre, cette ville intéresse beaucoup les deux hommes politiques. Pour le moment, elle est entre les mains du maire «progressiste» Madieyna Diouf…

Lamine Ndour


À voir aussi

Macky divise les étudiants

Le sit-in suivi de la marche des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar …

Autoroute à péage : L’Etat devant la Cour de justice de la Cedeao

La mort de trop ! Après l’accident mortel de l’italien survenu hier sur le péage, le …