22 décembre, 2014
Accueil » SOCIETE » Idrissa Wellé, Coordonnateur du mouvement pour la justice et le développement « La question foncière doit être une priorité des nouvelles autorités »
Idrissa Wellé, Coordonnateur du mouvement pour la justice et le développement   « La question foncière doit être une priorité des nouvelles autorités »

Idrissa Wellé, Coordonnateur du mouvement pour la justice et le développement « La question foncière doit être une priorité des nouvelles autorités »

Après avoir dénoncé les difficultés des populations de Keur Massar, le coordonnateur du mouvement pour la Justice et le Développement appelle le nouveau pouvoir à faire de la question foncière une priorité.
Outre les problèmes en Casamance, Idrissa Wellé dénonce les difficultés du secteur maritime, la dilapidation des biens publics, la corruption, entre autres tares. Aussi, estime-t-il que des audits doivent être initiés par les nouvelles autorités pour édifier l’opinion sur la gestion du régime précédent, sans que cela ne soit assimilé à une chasse aux sorcières. « Si Macky Sall intègre, dans son gouvernement, certains ténors politiques, le pays marchera, sans état d’âme, dans l’intérêt de tous les sénégalais », dit-il. Le coordonnateur du mouvement pour la Justice et le Développement « Taku Takhaw Askan Wi » fait savoir que son mouvement se prépare pour les élections législatives, en collaboration avec d’autres mouvements, comme « Dalal Khel », pour

plus de représentativité. «J’exhorte les populations sénégalaises à aller s’inscrire sur les listes électorales pour pouvoir voter car, c’est un acte de civisme et de citoyenneté considérable », a-t-il expliqué. Le leader du mouvement pour la Justice et le Développement déplore l’inorganisation du domaine à Keur Massar, qui donnait la possibilité à certains, d’utiliser des titres fonciers pour expulser certaines familles, sans raisons, ni justice équitable, du temps de Wade.

Sada Mbodj