Accueil / ACTUALITES / Idy appelle au téléphone Macky, Ousmane Ngom, Farba…pour recoller les morceaux

Idy appelle au téléphone Macky, Ousmane Ngom, Farba…pour recoller les morceaux

Après les assurances faites par Wade aux responsables libéraux, pour dire qu’Idy ne fera pas de chasse aux sorcières car ne pouvant pas détenir dans sa future position dans l’appareil d’Etat et du parti suffisamment de leviers pour ce faire, ce dernier est lui-même entré en jeu. Il a joint Macky et d’autres responsables libéraux insoupçonnés, pour discuter avec eux et leur dire qu’il n’a pas de ressentiment à leur égard.

Source : L’Observateur
Après les actes posés par Me Abdoulaye Wade, Idrissa Seck entre en scène. Et c’est pour rassurer ses «frères libéraux». C’est une source basée au palais présidentiel qui donne l’information. Le maire de Thiès a téléphoné à Macky Sall, Ousmane Ngom, Farba Senghor et d’autres responsables du Pds. La source a résumé les propos qu’Idy a tenus à Macky en ces termes. Il a d’abord rappelé à Macky Sall qu’ils ont eu à travailler ensemble par le passé dans une bonne dynamique et que c’est encore possible. Surtout que lui, n’a pas de ressentiment envers Macky ou aucun des autres responsables libéraux. Il lui a aussi fait savoir qu’il y a eu des dérapages de part et d’autre, du fait de ses proches ou de proches de Macky qui ne sont pas maîtrisables. Mais il souhaite que cela ne se reproduise plus. Et pour finir, il a dit qu’il n’exige pas la confiance de Macky mais qu’il y a des chances que tout redevienne comme avant. Une autre source policière a confirmé l’information pour dire qu’avant cela, Idy a envoyé un émissaire pour préparer le terrain. Avant d’ajouter qu’Idy en a fait de même avec d’autres grands responsables du Pds insoupçonnés. L’information n’a été ni confirmée, ni infirmée du côté des proches collaborateurs de Macky Sall. Ils ont tout simplement laissé entendre que c’est possible. Même attitude du côté de Idrissa Seck. M. Thiongane, le conseiller en communication du maire de Thiès a soutenu qu’il ne serait pas surpris par une telle démarche de Idrissa Seck. Car Idy n’a jamais cessé de lui dire qu’il est musulman et qu’il n’est ni rancunier, ni revanchard, encore moins versatile. Il rappelle que lors d’une de ses sorties, Idy avait déclaré qu’il pardonne à Farba Senghor pour ce qu’il lui a dit et pour ce qu’il lui dira. Et enfin, Thiongane signale que souvent, ce sont des proches ou la presse qui enflent les relations entre les responsables, alors qu’ils s’appellent très souvent et entretiennent de très bonnes relations. Rappelons simplement que c’est Idrissa Seck lui-même qui, du fond de sa cellule de prison à Rebeuss, avait envoyé une lettre incendiaire à son successeur pour lui dire « Je n’aime pas les traîtres, Allah, non plus ! ». Ou alors qu’il pardonnait à Farba Senghor et à Wade pour tout le mal que ces deux-là ont pu lui faire ou lui dire. Mais qu’il « s’en limitait » à ces deux-là. Des propos pleins de sous-entendus.


À voir aussi

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …