POLITIQUE

Idy débauche dans le fief de Macky Sall à Fatick

  • Date: 15 juillet 2015

La guerre de tranchée entre partisans de Macky Sall et ceux de l’ancien premier ministre Idrissa Seck ne faiblit pas. Après l’offensive de l’Apr à Thiès, avec l’enrôlement de militants rewmistes, c’est au tour de Rewmi de se signaler à Fatick, dans le bled de l’apériste en chef. Des membres fondateurs de l’Alliance pour la République (Apr), regroupés au sein du Mouvement « Jeunesse consciente de Fatick », ont rompu les amarres avec l’Apr, pour les prairies Orange. Pourquoi ont-ils décidé de rejoindre Idrissa Seck ? Papa Moussa Konté, coordonnateur dudit mouvement, s’explique : «Nous sommes une structure d’alerte. Nous sommes des membres fondateurs de l’Apr. Nous avons tout fait pour ouvrir les yeux du Président Macky Sall sur les dysfonctionnements au sein du parti. Et pour cela, nous avons mené une bataille à l’interne et nous lui avons adressé des correspondances qui sont restées sans suite, pour dénoncer le comportement irrespectueux de certains responsables qui manquent de volonté pour prendre en charge les revendications des populations. Mais que nenni !»

Ce n’est pas tout. Ces derniers, s’ils ont choisi de migrer vers Rewmi, c’est parce que disent-ils, les Sénégalais souffrent. «On nous avait parlé de gouvernance sobre et vertueuse, mais les derniers rapports de l’Ige et de la Cour des comptes ont épinglé des responsables de l’Apr. Toutes choses qui font que nous avons décidé, après avoir rencontré le vice-président de Rewmi, Déthié Fall, de rejoindre le Rewmi et de soutenir l’action du président Idrissa Seck qui, aujourd’hui, est la seule alternative crédible pour régler les problèmes du Sénégal et des Sénégalais».  «Nous ne l’avons pas choisi par hasard. On est tous imprégné du libéralisme. Nous espérons qu’avec lui, les changements auxquels s’attendent les Sénégalais seront enfin opérés», souligne Konté.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15