3 septembre, 2014
Accueil » ACTUALITES » Idy Thiam, président National de l’Unacois Jappo sur la hausse de l’huile « Suneor avait décidé d’augmenter son prix, pour faire chanter le Gouvernement »
Idy Thiam, président National de l’Unacois Jappo sur la hausse de l’huile  « Suneor avait décidé d’augmenter son prix, pour faire chanter le Gouvernement »

Idy Thiam, président National de l’Unacois Jappo sur la hausse de l’huile « Suneor avait décidé d’augmenter son prix, pour faire chanter le Gouvernement »

Le Président National de l’Unacois Jappo, Idy Thiam a levé un coin du voile, quant à l’augmentation du prix de l’huile raffinée constatée sur le marché national. Selon lui, cela serait à l’actif de Suneor qui veut faire chanter le Gouvernement à qui elle en vent d’avoir voulu libéraliser le commerce de l’arachide.

L’augmentation du prix de certaines denrées de premier nécessité a fait réagir le Président National de l’union des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois/Jappo), selon qui, le gouvernement a respecté tous ses engagements avec les commerçants. « Le président Macky Sall avait émis le souhait que nous soyons des partenaires et a fait beaucoup d’efforts. Dire qu’il n’a rien fait est déclaration politique politicienne. Aucun prix n’a changé, sauf pour ce qui concerne le gaz, ceux qui disent que les prix ont augmenté n’ont pas de matière », dira-t-il. Concernant les fluctuations sur le prix du gaz, Idy Thiam de noter qu’ils n’ont pas pris d’engagements, ne pouvant maitriser le pétrole. « Mais, nous sommes sur une tendance baissière, par rapport à certains prix et les magasins de référence seront mis sur pied, pour contrôler les détaillants. Les grossistes n’augmentent pas les prix, ce sont des groupes de détaillants qui le font », éclairera-t-il.

Concernant les augmentations de certains prix, à l’approche de la Tamkharite, à fêter samedi prochain, M. Thiam de préciser que l’augmentation de la demande pousse certains commerçants à augmenter les prix. « C’est la loi du marché, nous avons, cependant, fait face à l’Etat, par rapport à cela et c’est à lui de faire son travail », informera-t-il.

La hausse du prix de l’huile fait dire au Président de l’Unacois qu’avant la Tabaski, Suneor l’avait décidé, réagissant contre la libéralisation du prix de l’arachide, pour faire chanter l’état qui, ayant su mettre les points sur les i, a ramené la société huilière à la raison.

Mamadou DIOUF

REWMI QUOTIDIEN