Accueil / ACTUALITES / IGE, COUR DES COMPTES, OFNAC, CENTIF…  Le Forum civil exige la déclassification de tous les rapports

IGE, COUR DES COMPTES, OFNAC, CENTIF…  Le Forum civil exige la déclassification de tous les rapports

L’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar continue de susciter la polémique. Pour plus de transparence et d’équité, le Forum civil invite les autorités à déclassifier tous les rapports.

 S’il y a malversations et détournements de deniers publics dans l’affaire de la caisse d’avance, le maire de Dakar ne doit pas être le seul à être inquiété. Ça, c’est la ferme conviction du Forum civil qui dénonce toute forme ‘’d’instrumentalisation’’ de la justice et toute garantie d’impunité au nom d’enjeux politiques et/ou électoraux. Ainsi exige-t-il la déclassification de tous les rapports des corps de contrôle de l’Etat. Dès lors, Mouhamadou Mbodj et Cie demandent à l’Exécutif de transmettre à la Justice tous les rapports qui lui ont été soumis par les différents corps de contrôle (IGE, Cour des comptes, OFNAC, CENTIF, etc.). Ce n’est pas tout. Ils exigent également à Macky Sall de poursuivre la traque des biens mal acquis, en donnant suite à la liste des 25 personnalités, arrêtée initialement par le procureur spécial à la Cour de Répression et d’Enrichissement illicite. Pour plus d’indépendance des corps de contrôle de l’Etat, le Forum civil souhaite la suppression du  lien de subordination de l’IGE à la Présidence de la République. Au pouvoir judiciaire, le Forum civil demande aux juges et aux magistrats de se donner les moyens de leur indépendance réelle et de traiter tous les dossiers qui leurs sont transmis avec célérité et impartialité. Mieux, il est demandé à la justice de respecter le secret de l’instruction dans les dossiers. S’adressant aux députés et aux élus du peuple, le Forum civile leur demande de faire des  propositions de lois pour renforcer le contrôle de tous les fonds spéciaux de toutes les institutions qui en sont dotées et de prendre des lois sur l’accès à l’information et sur la protection des lanceurs d’alerte. Par ailleurs, le Forum civil exhorte les citoyens à redoubler d’exigence vis-à-vis de tous les élus et de tous les administrateurs de crédits pour que la reddition des comptes soit un exercice courant. Tout calcul politique et de toute enveloppe émotionnelle sur la réédition des comptes à bannir, conclut le forum civil.

Mouhamadou BA

Share This:

À voir aussi

« OUBLIE » DES LEGISLATIVES, EXILE ET INVISIBLE Karim Wade est mal parti

C’est avec une constance parfois déconcertante que le retour de Karim Wade du Qatar a …