Accueil / FAITS DIVERS / Il déclare que son médecin lui a conseillé de fumer pour pouvoir bien manger et calmer ses douleurs

Il déclare que son médecin lui a conseillé de fumer pour pouvoir bien manger et calmer ses douleurs

Encore de la drogue saisie. Cette fois-ci, c’est un Malien qui a été pris avec 5 g de chanvre indien à Bakel. S’exprimant sur le déroulement des faits devant le tribunal régional, il a avoué sans ambages les faits qui lui sont reprochés et déclare que c’est son médecin qui lui a conseillé de fumer pour pouvoir bien manger et calmer ses douleurs. Finalement, il s’est tiré d’affaire puisqu’il a été condamné à un mois de prison ferme.

Source l’Observateur
C’est une lapalissade de dire que ces temps qui courent, les trafiquants de drogue sont en train de passer un sale temps. Pendant que les limiers du commissariat de Tamba faisaient tomber Mamadou Saliou Diallo, un contrebandier avec 22 cornets et 50 g en vrac de chanvre indien, qui a pris la relève d’un de ses barrons épinglé et envoyé en prison, ailleurs les pandores de la brigade de Bakel s’illustraient dans leur zone en arrêtant un Malien du nom de Daouda Bathily avec 5 kg de chanvre indien. L’information parvenue aux hommes du commandant Samaké faisait état d’un trafic intense de drogue au marché de ladite localité. Une descente sur les lieux permettra de découvrir ce qui se faisait réellement au marché. Il a juste fallu quelques minutes de filature pour mettre la main sur le Malien. Fouillé, il a été trouvé porteur de 5 g de chanvre indien bien conditionnés. La cause était entendue. Il a été embarqué. Interrogé sur ses fournisseurs, il dit les ignorer aussi bien de nom que d’adresse. Se contentant d’avouer être un consommateur. Au terme de sa durée légale de garde-à-vue, il est déféré au parquet de Tamba puis placé sous mandat. Devant le juge du tribunal régional, il a réitéré ses aveux: «J’ai subi une opération chirurgicale et mon médecin m’a conseillé de fumer du chanvre indien pour pouvoir bien manger et calmer mes douleurs», dira-t-il au juge. Des arguments qui ont poussé le procureur, Serigne Bassirou Guéye, à requérir l’application de la loi à son encontre. Finalement, il s’en est sorti à bon compte puisqu’il a été condamné à un mois de prison ferme.


À voir aussi

Il tue son ami, avant de se suicider

Un entrepreneur s’est suicidé ce mercredi à Kounoune avec son pistolet après avoir tué de …

Banlieue Un journaliste menacé de mort

Un journaliste qui travaille dans une télévision privée de la place, a reçu des menaces …