Accueil / FAITS DIVERS / Il tente de corrompre le policier avec 10.000 francs

Il tente de corrompre le policier avec 10.000 francs

C’est connu, les pickpockets ont tendance à évoluer en groupe dans les moyens de transport pour mieux frapper après avoir diverti leur victime. C’est ce qui a failli arriver à l’élève Mawo Faye qui, au cours de son trajet Sicap Baobab-Médina, avait sûrement été ciblé par un trio d’individus. C’est que, cette nuit du 7 au 8 juillet, le bonhomme voyageait avec une somme assez forte, ce qui attira, on ne sait comment, ces passagers peu ordinaires qui prirent place à bord du car rapide en même temps que leur cible. L’un prit place à sa droite et l’autre à sa gauche tandis que le troisième lui faisait face en s’installant sur une autre banquette.

Source le Soleil
A hauteur du « Relais », le bonhomme en face, sans donner l’air de l’avoir fait exprès, fit tomber des pièces de monnaie et, aussitôt, Mawo Faye joua aux bonnes volontés en se levant pour l’aider à ramasser ses sous. C’est ce moment que choisirent les deux autres larrons pour visiter, avec dextérité, ses poches. Sentant que la pêche était bonne, les trois malfaiteurs demandèrent à descendre au prochain arrêt. Au moment où ils s’apprêtaient à quitter le véhicule, Mawo eut le réflexe de tâter sa poche. L’enveloppe avait disparu. L’alerte au voleur étant donnée, on empêcha les trois passagers de descendre avant que le policier s’occupant de la circulation ne fût informé de la situation. Ce dernier entra dans le car pour en avoir le cœur net, mais, à sa grande surprise, il vit un passager laisser tomber à la hâte l’enveloppe devenue subitement encombrante.

Il venait d’être pris en flagrant délit, d’autant plus que la somme correspondait à celle déclarée par le plaignant. Au commissariat du Point E, l’un des compagnons du quidam tenta de corrompre un policier avec un billet de 10.000 francs pour obtenir la libération de son compagnon. `

Mais le corrupteur ignorait que l’élément du commissaire Diarra ne mangeait pas de ce pain-là. Mieux, le billet de banque fut scellé et le bonhomme déféré pour tentative de corruption. Ses deux camarades ont été également confiés au Parquet hier.


À voir aussi

Il croupit en  prison pour avoir battu sa femme enceinte

Le cultivateur Amadou Bâ marié depuis 20 ans réfléchira par deux fois une prochaine fois …

Bene Baraque: Le gang de faux policiers démantelé !

Le gang de faux policiers doublés d’agresseurs, qui hantait le sommeil des populations de Yeumbeul …