POLITIQUE

IMAM CHEIKH OMAR KOUTA SUR LE RÉFÉRENDUM « Nous allons boycotter parce que nous ne maîtrisons pas  les 15 points de la réforme institutionnelle »

  • Date: 26 février 2016

Le président de l’Association pour la promotion des valeurs islamiques et de la préservation du cadre de vie, Imam Cheikh Omar Kouta, a expliqué, hier, les deux raisons pour lesquelles ils vont boycotter le référendum du 20 mars prochain. Selon lui, ils ne maîtrisent pas non seulement tous les 15 points inscrits dans le projet de révision de la constitution mais aussi, le Président Macky Sall a trahi le peuple sénégalais.

L’Association pour la promotion des valeurs islamiques et de la préservation du cadre de vie va boycotter le référendum du 20 mars prochain. L’annonce a été faite, hier, par son président, Iman Cheikh Omar Kouta. À l’en croire, les autorités sénégalaises n’ont pas expliqué clairement les 15 points inscrits dans le projet de révision de la Constitution. « Pour le référendum, on met l’accent sur un seul point c’est-à-dire la restauration du quinquennat pour le mandat présidentiel. Me concernant, je dis qu’un seul point ne doit pas faire l’objet de la tenue de ce référendum. Il y a d’autres points que nous ne maitrisons pas. C’est la raison pour laquelle, je demande à la population de boycotter sinon, elle risque d’avoir des regrets », a déclaré d’entrée Iman Cheikh Omar Kouta selon qui, les regrets ont déjà commencé avec le « wax waxet » du président de la République Macky Sall. « En décidant de suivre le Conseil constitutionnel, le président de la République a trahi les Sénégalais. C’est lui qui avait dit qu’il allait, une fois au pouvoir, restaurer le quinquennat pour le mandat présidentiel », rappelle l’Iman.

Avant de poursuivre : « Je dois dire que le Conseil constitutionnel ne peut pas lui exiger de faire 7 ans au pouvoir. C’est la raison pour laquelle je demande à tout le monde de boycotter le référendum. Qu’aucun chef religieux ne donne « un ndiguel » à ses talibés de se rendre aux urnes, le 20 mars prochain, pour voter ». Toutefois, le président de l’Association pour la promotion des valeurs islamiques et de la préservation du cadre de vie soutient  que rien n’interdit le Président Sall de faire 5 ans. « Il n’est jamais trop tard pour revenir en arrière mais, Macky Sall ne va jamais rectifier son erreur. Cependant, notre préoccupation est ce que Macky Sall nous avait promis. On n’a pas affaire avec le Conseil constitutionnel. Donc, son avis ne nous concerne pas. Macky Sall sait comment marche un État et rien ne lui interdit de réduire son mandat », peste-t-il.

Par ailleurs, Iman Cheikh Omar Kouta a indiqué que le Sénégal a un problème de dirigeants. « La jeunesse est là bien outillée mais le problème ce sont nos dirigeants. Les Sénégalais doivent savoir choisir leurs dirigeants. On doit choisir de bonnes personnes pour espérer avoir un Sénégal meilleur », conclut-il.

Cheikh Moussa Sarr

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15