Accueil / SOCIETE / IMAM CHEIKH OMAR KOUTA- « Un mouride ”sadikh” ne porte pas de sac à main et de ”pinw”… »

IMAM CHEIKH OMAR KOUTA- « Un mouride ”sadikh” ne porte pas de sac à main et de ”pinw”… »

 

 Iman et par ailleurs président de l’Association pour la promotion des valeurs islamiques et la préservation du cadre de vie, Cheikh Omar Kouta brise le silence pour se prononcer sur les sujets qui défraient la chronique ces derniers jours à savoir l’homosexualité et les sacs à main.

Président de l’Association pour la promotion des valeurs islamiques et la préservation du cadre de vie, Imam Cheikh Omar Kouta est monté au créneau, hier, pour se prononcer sur l’affaire de l’homosexualité qui alimente les débats ces derniers jours. L’imam a invité tous les Sénégalais à mobiliser leurs forces pour lutter contre ce phénomène. « Aucune religion ne reconnait l’homosexualité. C’est la raison pour laquelle je lance un appel aux musulmans et aux chrétiens à unir leurs forces pour combattre l’homosexualité. Pour vous dire combien nous sommes prêts à combattre l’homosexualité, je dois vous dire qu’on est même prêt à y laisser nos vies », martèle l’imam Cheikh Omar Kouta. Par ailleurs, le guide religieux a soutenu qu’ils ont engagé la lutte contre ce phénomène depuis très longtemps. Cependant, dit-il, l’État ne les accompagne pas dans cette lutte. « L’État reconnait seulement l’acte contre nature et il n’y a pas de loi contre l’homosexualité. Puisque dans notre Code pénal il n’y a pas une loi contre l’homosexualité, je ne pense pas que les autorités puissent nous aider à combattre ce phénomène », soutient-il. Avant de poursuivre : « Le débat est là mais vous n’avez jamais entendu nos autorités se prononcer sur la question. Pourtant, des imams sont arrêtés parce que tout simplement ils sont supposés être des ”djihadistes”. Il faut dire que l’Islam n’interdit pas le ”djihad” alors que l’homosexualité est bannie par cette religion ».

« Les députés devraient porter le combat devant l’Assemblée nationale »

Pour étayer ses propos, l’Imam Cheikh Omar Kouta a rappelé l’histoire des prophètes et certains de nos marabouts qui faisaient le ”djihad” pour faire face à leurs ennemis. Revenant sur le sujet, il estime que notre pays est infesté par des homosexuels. Sur ce, les députés, représentants du Peuple, ne devraient pas attendre que les populations se lèvent en premier pour combattre ce fléau. « Ce sont les représentants du Peuple. Donc, ils devraient porter le combat devant l’Assemblée nationale. Les chefs religieux ne peuvent que parler parce qu’ils ne peuvent pas changer la loi », souligne-t-il.

Abordant également le phénomène des sacs à main que portent certains hommes, l’Imam indique que le Sénégal ne peut pas compter sur ces jeunes pour diriger le pays. « Les hommes qui se déplacent avec des sacs à main ne sont pas ceux-là que les Sénégalais vont choisir demain pour diriger le pays. Ils n’ont aucune responsabilité. C’est la population qui détermine ses dirigeants », peste Cheikh Omar Kouta. À l’en croire, les confréries de notre pays n’autorisent à aucun homme de se déplacer avec un sac à main. « Un vrai mouride ”sadikh” doit avoir un bon comportement. Il ne porte pas de ”pinw”, de sacs à main, de boucles d’oreilles, entre autres accessoires féminins. Nos enfants doivent être bien éduqués parce qu’ils sont l’avenir de demain », clame le guide religieux. Toutefois, il demande le soutien de l’ensemble des chefs religieux et les associations islamiques pour combattre l’homosexualité dans notre pays.

Cheikh Moussa Sarr

Share This:

À voir aussi

RESTAURATION ET REHABILITATION DES MEDERSAS DE FES La Médina subit son lifting

Un pan du patrimoine historique de la ville de Fès, capitale spirituelle du royaume chérifien, …