Accueil / ACTUALITES / Imam Kanté: « Des actes de provocation »

Imam Kanté: « Des actes de provocation »

L’interdiction du port du voile à l’Institution Sainte Jeanne D’arc, fait polémique. Ahmadou Makhtar Kanté, imam à la mosquée du Point E, exhorte la minorité chrétienne à ne pas faire des actes de provocation.

 Médiatisée à quelques jours du Ramadan, l’interdiction du port du voile dans les écoles catholiques n’a rien d’apaisant à l’égard de la communauté musulmane et rouvre, sur des bases stigmatisantes, le débat du port des signes religieux.

Ahmadou Makhtar Kanté, imam à la mosquée du Point E, clame sa surprise. « Je suis étonné et surpris, d’autant plus qu’il y a une jurisprudence en 2011. Le ministre avait sorti un communiqué pour dire que les établissements peuvent avoir des règlements intérieurs, mais ne peuvent pas être au-dessus de la loi constitutionnelle qui autorise la liberté de culte ».

Par conséquent, ajoute-t-il, il a du mal à s’expliquer pourquoi l’institution Sainte Jeanne d’Arc est à nouveau revenue avec la même mesure. « Cette interdiction est discriminatoire. Je crois que les autorités doivent régler ce problème une bonne fois pour toute. Il ne faut pas que ça revienne tous les deux ans », souligne-t-il.

Imam Kanté rappelle que le Sénégal est toujours cité en exemple de cohésion et de cohabitation harmonieuse entre les religions. Il faut donc éviter de poser certains actes. « À chaque fois qu’il y a cohésion, c’est que la majorité a fait beaucoup d’efforts. Il ne faut pas que la minorité chrétienne fasse des actes de provocation. On n’a pas besoin de fissurer cette cohabitation », renchérit-il.

Mada NDIAYE

 

À voir aussi

Casamance : Des Indiens attaqués par des hommes armés…

Des indiens techniciens en électricité, qui travaillent sur la haute tension de l’axe Ziguinchor-Tambacounda, ont …

Trafic de drogue : cinq étudiants Sénégalais dont une femme enceinte arrêtés en Chine

Cinq (5) étudiants Sénégalais ont été arrêtés en Chine. Ils sont impliqués dans une affaire …