Accueil / International / Inauguration de l’Ambassade des États-Unis à Jérusalem : 41 Palestiniens tués

Inauguration de l’Ambassade des États-Unis à Jérusalem : 41 Palestiniens tués

De violents heurts ont éclaté entre manifestants palestiniens et soldats israéliens à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, peu avant l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem. Le dernier bilan officiel s’élève à au moins 41 morts et 1700 blessés. Plus de 1700 personnes ont également été blessées et au moins cinq journalistes palestiniens ont été atteints par des balles. Le bilan ne cesse de s’alourdir de minute en minute.

Indignation des gouvernements

Selon Jeune Afrique, plusieurs gouvernements ont fait part de leur indignation face à cette escalade meurtrière. Le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssouf al-Mahmoud, a exigé dans un communiqué une « intervention internationale immédiate pour stopper l’horrible massacre commis à Gaza par les forces occupantes israéliennes contre notre peuple héroïque ». La Turquie a elle condamné le gouvernement de Donald Trump, plus de cinq mois après cette décision controversée. « L’administration américaine est autant responsable qu’Israël de ce massacre », a déclaré sur Twitter Bekir Bozdag, le porte-parole du gouvernement turc.

 

À voir aussi

Trente-six ans après Sartre, Simone de Beauvoir intègre la Pléiade

La prestigieuse collection de la Pléiade publie les cinq livres de mémoires de Simone de …

Actes homophobes : la situation empire en France

Le 17 mai marque la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. En …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *