Serigne-Mbaye-Thiam_inaugure

Inauguration du lycée Abdoulaye Fall de Ndande- Serigne Mbaye Thiam préconise l’éducation pour vaincre l’intolérance

Le ministre de l’Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam a procédé hier, lundi 16 novembre, à l’inauguration du lycée Abdoulaye Fall de Ndande. S’exprimant lors d’une sobre cérémonie, en présence de l’ambassadeur de la France, Jean Felix Paganon, SerigneMbayeThiam a indiqué que «l’éducation constitue le seul levier capable, à long terme, de vaincre l’intolérance et toutes les velléités de destruction du vivre ensemble». S’exprimant hier, lundi 16 novembre lors de la cérémonie d’inauguration du lycée Abdoulaye Fall de Ndande en présence de l’ambassadeur de la France au Sénégal, Jean Felix Paganon, Serigne Mbaye Thiam a regretté les attaques terroristes qui ont endeuillé si cruellement le « peuple ami de France». Le ministre de l’Éducation nationale a ainsi exprimé à son Excellence, les condoléances du peuple sénégalais, au nom du Président Macky Sall.

«Le Sénégal est touché par ces actes odieux qui sont une atteinte à notre humanité mais aussi une perversion à notre foi», a notamment déclaré le ministre de l’Éducation nationale lors de cette sobre cérémonie dans la cours du nouveau Lycée en présence des populations locales venues prendre part à cette inauguration. En effet, en raison de ce deuil qui frappe le peuple français, la cérémonie d’inauguration a été placée sous le signe du recueillement. Elle a démarré par l’exécution de la marseillaise, hymne nationale de la France, suivi de celui du Sénégal. Le drapeau tricolore de la République français a été aussi mis en berne et la plupart des invités avait accroché des morceaux de tissus de couleur noir sur leur vêtement.

Poursuivant son propos, le ministre Serigne Mbaye Thiam a remercié l’ambassadeur Paganon pour non seulement le soutien de l’État français dans la construction de ce lycée à travers le Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement (Paisd) mais aussi pour avoir accepté de prendre part à cette cérémonie malgré cette tragédie. Selon lui, cela constitue un signal fort. Car, c’est seulement avec «l’éducation qu’on pourrait vaincre l’intolérance et les velléités de destruction du vivre ensemble ». « L’éducation constitue le seul levier capable, à long terme, de vaincre l’intolérance et toutes les velléités de destruction du vivre ensemble. C’est pourquoi, nous ne cesserons de rappeler que l’école n’est pas seulement ce lieu de préparation à la vie future et particulièrement à la vie professionnelle. Elle est surtout, ce lieu de socialisation, de construction citoyenne, d’encrage des valeurs républicaines, des principes de démocratie, des droits de l’homme dans l’âme de jeunes concitoyens» dixit Serigne Mbaye Thiam.

S’adressant à la population de Ndande, il les a engagés à relever les défis de l’entretien et de la maintenance des locaux et des équipements de ce nouveau lycée, mais aussi le défi de bon résultats lors de l’examen du Bac. «Ce lycée va permettre aux enfants de Ndande et des villages environnants, surtout aux filles, de rester dans leur terroir pour étudier jusqu’au baccalauréat sans être confrontés aux problèmes d’hébergement et à toutes les autres difficultés liées à cette situation. Vous adressant mes félicitations, vous, personnel administratif, professeur, élèves et parents élèves du lycée pour votre leadership qui a permis d’obtenir d’excellents résultats au Bac de 2014 et 2015, je vous engage à relever les défis de l’entretien et de la maintenance des locaux et des équipements. C’est la meilleure façon de dire merci aux donateurs», a déclaré le ministre de l’Éducation nationale. Auparavant, c’est son excellence Jean Felix Paganon qui a pris la parole pour exprimer la gratitude du peuple français aux nombreux messages de solidarité qu’il a reçus de toutes les composantes du peuple sénégalais. Selon lui, toutes ces marques d’affections témoignent que la France et le Sénégal partagent de liens de fraternité très solides.

La cérémonie d’inauguration de ce lycée entre dans le cadre du programme de la tournée des dix ans du Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement (Paisd) dans le nord du Sénégal. Cette visite auprès des projets réalisés par ce programme dans la partie nord du Sénégal est initiée depuis le 12 novembre, et est conjointement menée par les responsables du Paisd et l’ambassadeur de la France au Sénégal, Jean Felix Paganon.  Pour ce qui est du Lycée Abdoulaye Fall de Ndande, sa construction et son équipement ont coûté 148 millions de francs Cfa. Les ressortissants de Ndande en France regroupés dans l’association Jokko defar Ndande (Jdn) ont contribué à hauteur de 44 441 193F Cfa. Il comprend un bloc pédagogique et administratif, une bibliothèque, une salle informatique, un bloc sanitaire, logement pour le gardien et un terrain multi fonctionnel pour le sport.

Sud quotidien

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …