Accueil / ACTUALITES / Incendie au lycée des Parcelles assainies : Les camarades de Thierno Bocoum encourent deux ans de prison

Incendie au lycée des Parcelles assainies : Les camarades de Thierno Bocoum encourent deux ans de prison

L’incendie volontaire perpétré au lycée des Parcelles assainies risque de valoir deux ans de prison aux camarades d’Idrissa Seck. Mais, le procureur a déchargé Thierno Bocoum et son garde du corps. Ces derniers n’étaient pas sur le théâtre des opérations le jour des faits.

Le procès des quatre jeunes de Rewmi va connaître son épilogue ce vendredi. Le coordonnateur national des jeunes dudit parti, Thierno Bocum, son garde du corps Mouhamed Touré et leurs camarades Badara Gadiaga et Babacar Samb ont été jugés pour incendie volontaire de lieu inhabité et association de malfaiteurs. Les faits dont il s’agit dans cette affaire ont eu lieu le mardi 31 janvier 2012. C’est durant la matinée qu’un incendie s’est déclaré au lycée des Parcelles assainies, suite à une manifestation des élèves où la Police s’est mêlée dans le mouvement en provoquant des jets de pierres de la part des manifestants. Constat : onze tables-bancs ont été brûlés ainsi que d’autres biens de l’école emportés par les flammes, comme le fait remarquer le proviseur M. Dione.

Les élèves avisèrent le proviseur de l’établissement scolaire du feu qui s’est emparé de deux salles de classe. Aussitôt, le proviseur alerta les ‘soldats du feu’ ainsi que le commissariat de Police de Golf Sud. Arrivés sur les lieux, les policiers vont constater un véhicule de marque Mescedes stationné devant l’école. Des témoignages recueillis sur place leur font savoir que quatre individus tenant des bouteilles d’essence en sont propriétaire. Badara Gadiaga (ingénieur en audio) et Babacar Samb ont été mis aux arrêts lorsqu’ils se sont présentés à la Police pour faire une déclaration de perte d’un véhicule. Thierno Bocoum et son garde du corps, Mouhamed Touré, (31 ans marié et père d’un enfant) se verront également priver de leur liberté lorsqu’ils étaient venus s’enquérir de la situation de leurs camarades.

Le coordonnateur national des jeunes du parti d’Idrissa Seck dit qu’il n’était pas sur le théâtre des opérations le jour des faits. Et il n’a pas non plus donné des instructions allant dans le sens de procéder à des actes de vandalisme. L’étudiant en droit Boubacar Samb (22 ans) indiquera que sa présence sur les lieux se justifiait par le fait qu’il était venu pour donner des cours de philosophie à ses ex-camarades de classe ayant été ajourné l’année précédente. Le procureur de la République a déchargé Thierno Bocoum (36 ans) et Mouhamed Samb. Pour le reste du groupe, deux ans d’emprisonnement ferme suffisent pour sanctionner leurs actes. Les prévenus seront fixés sur leur sort aujourd’hui.

Le juge ‘dégage’ les gorilles d’Idy

Impressionnant a été le maire de Thiès au procès de ses camarades avec les Thierno Bocoum et Cie. Idrissa Seck, qui s’est déplacé avec son directoire de campagne (Léna Sène et autres), est venu sous bonne escorte assurée par une gent féminine habillée en costume de couleur noire. L’entrée et la sortie du tribunal de Idy étaient somme toute passionnantes. Tous les yeux étaient braqués sur l’homme, notamment ses nombreux partisans venus l’accompagner. Lorsque Idy s’est installé dans la salle d’audience, ses gardes du corps ont voulu faire régner l’ordre sur les lieux. Alors que des gendarmes sont préposés à cet exercice. Ces gorilles ne reconnaissaient même pas qui est qui et qui représente quoi au palais de justice de Dakar. Ils dégageaient tout le monde. Et avec la manière ! Moment choisi par le juge pour les interpeller : ‘Mais vous là, vous êtes qui ? Vous êtes des agents de sécurité ? Gendarmes, qu’il dégage !’.

Pape NDIAYE

Walf

À voir aussi

Procès de Khalifa Sall : la réquisition du Procureur attendu ce vendredi

REWMI.COM Aujourd’hui, le procès du premier magistrat de Dakar Khalifa Sall et de ses 7 …

Démission du Président Zuma et élection de Ramaphoza Cette leçon qui nous vient de l’Afrique du Sud

Ce mercredi, un évènement rare s’est produit en Afrique du Sud : le Président Jacob …