SOCIETE

INCENDIE AUX MARCHÉS OCASS ET CENTRAL DE THIES Des millions ravagés par la fumée

  • Date: 13 octobre 2016

Des commerçants ont passé une mauvaise fête de Tamkharit. En effet, une partie du marché central de Thiès et deux cantines du marché Ocass de Touba, ont été ravagées, la nuit dernière, par un incendie d’une rare violence. Les pertes en marchandises s’évaluent à plus d’une dizaine de millions de FCfa. A l’origine du sinistre : les branchements clandestins.

Au marché central de Thiès, beaucoup de cantines ont été presque totalement consumés. Sur place, il y a eu beaucoup de dégâts matériels. Selon certaines informations, du matériel d’une valeur de plusieurs dizaines de millions de francs Cfa a été emporté par les flammes. L’incendie serait causé par un court-circuit avec les nombreux branchements clandestins qu’on y trouve. Dès information, les responsables politiques de la ville se sont rués au marché central. Il y avait le Maire de la commune, le responsable libéral local Mohamed Lamine Massaly, le maire de la ville Talla Sylla et le vice-président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow. Ce dernier d’ailleurs, après avoir compati avec les marchands et surtout ceux dont les cantines ont été emportées par le feu, a déploré la récurrence des incendies dans les marchés de Thiès. Selon Abdou Mbow : « les incendies au niveau des marchés à Thiès deviennent très fréquents. Et jusqu’ici, on n’a jamais vu ni entendu les autorités locales préconiser des solutions ».

Au marché Ocass de Touba, deux cantines ont été ravagées par un incendie d’une rare violence. Les pertes s’évaluent à 4 millions de FCfa en marchandises. Là également,  les branchements clandestins ont été à l’origine du sinistre. Un des propriétaires des cantines calcinées, Abdou Karim Touré, dans la détresse, dit avoir perdu toutes ses marchandises et des espèces sonnantes et trébuchantes, représentant la recette du jour, et qui s’élèvent à 250 000 F Cfa. N’eut été l’intervention des sapeurs-pompiers, soulignent les sinistrés, les dégâts allaient être plus considérables. Et tous comptent lutter maintenant contre les branchements clandestins qui résistent toujours aux injonctions et autres interdits des délégués du marché.

Bouchra KEBE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15