telechargement

INCENDIE DU PAVILLON VERT DU CICES Aucun Sénégalais indemnisé jusqu’à ce jour

Pas un franc n’a encore été versé. Près d’un an après l’incendie du pavillon vert du Cices, les victimes attendent toujours d’être indemnisées. Une situation mal vécue par les sinistrés qui crient leur indignation.

Bientôt un an après l’incendie qui s’est produit dans la nuit du 12 au 13 décembre 2015 au Cices. Les victimes sénégalaises courent toujours derrière leurs dus, au moment où les étrangers ont tous été indemnisés.  Dans un entretien paru dans Senego, les sinistrés du pavillon vert sont très remontés contre le Cices. “11 mois après l’incendie, ils n’ont indemnisé aucune victime sénégalaise, pour ne pas dire africaine car, là où on nous a délaissés, les arabes ont été indemnisés avec des faveurs pour qu’ils reviennent cette année“, dénonce M. Alpha Thiam, dans  Senego. Et en tant que Sénégalais, ils se sentent lésés au profit des étrangers qui ont reçu leur dû à travers leurs ambassades. “Ce sont des femmes, des jeunes entrepreneurs qui, pour la plupart, ont bénéficié de prêts, font l’objet de poursuites, de sommations venant de leurs banques. Et tout ça, à cause d’un malheureux incident que les autorités peinent ou se refusent à résoudre. Au moment où des étrangers sont privilégiés“, regrette-t-il. “Je connais très bien le dossier. On a perdu des millions. Ils sont venus, via un expert, nous proposer une indemnisation à hauteur de 60% de ce que nous avons déclaré. On a accepté. Mais depuis lors, aucune réaction“, lâche-t-il, dépité par les autorités. Ainsi, malgré les sit-in, les lettres envoyées aux autorités, les demandes d’audiences, des sorties dans les médias, ils peinent à apercevoir le bout du tunnel. Aucune réaction des autorités, à part le Premier ministre qui a dépêché son conseiller technique. Notre interlocuteur de confier que ce dernier les aurait promis qu’il allait gérer ce dossier.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …