Accueil / SOCIETE / Incendie dans les marchés: La recette miracle de l’Unacois

Incendie dans les marchés: La recette miracle de l’Unacois

Face à la recrudescence des incendies dans les marchés, l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal  (UNACOIS Jappo) invite les autorités à prendre des mesures idoines pour faire face à ce fléau. En conclave, la structure a propos des défis pour éradiquer ce phénomène.

  Faire des incendies dans les marchés un mauvais souvenir, c’est le souhait de l’union nationale des commerçants et industriels du Sénégal  (UNACOIS Jappo)  qui a fait un diagnostic sans complaisance de la récurrence de ce fléau. Selon le secrétaire exécutif de ladite structure, Ousmane Sy Ndiaye, l’on doute toujours de la cause de  ces incendies. « Nous voulons une solution durable pour faire face à ce fléau », dit-il. En ce sens, l’Unacois a proposé des défis à relever pour venir à bout de ce fléau qui fait beaucoup perdre aux commerçants. Il s’agit pour la structure la problématique de la réhabilitation des marchés et de la modernisation du circuit de notre pays. « Nous constatons un manque de suivi des instructions données par les plus hautes  autorités. Un mémorandum a été déposé suite à notre audience avec le Président de la République en octobre 2018, mais jusque-là rien a été fait », déplore M Ndiaye.  La conformité est un défi important pour l’Unacois. Pour ces commerçants, dans le cadre de la mondialisation, il est fondamental de répondre aux normes internationales. La responsabilité des collectivités locales et l’Etat a été aussi un point important à leurs yeux. Sur ce, l’Unacois rappelle que la gestion des marchés est confiée exclusivement aux collectives locales.

« Ces collectivités ne peuvent plus gérer les marchés », soutient l’Unacois. Ses membres ont invité à une responsabilité face à ces incendies et demandent une enquête pour savoir les causes. « Aucune enquête n’a été faite malgré les nombreux incendies notés dans nos marchés », regrette la structure. L’Unacois exige la mise en place d’un mécanisme urgent pour appuyer les commerçants victimes d’incendies. « Ce fléau entraine une rupture dans la distribution des produits vendus et le commerçant victime peut basculer dans la pauvreté », dit le secrétaire exécutif de l’Unacois. C’est en cens, il est d’avis qu’il faut des assises urgentes pour une meilleure concertation avec  les acteurs.

 

Ngoya NDIAYE

 

 

 

 

 

À voir aussi

Piratage du système Gaindé: 6 transitaires envoyés en prison 

Trois transitaires et trois commerçants ont été déférés, hier lundi 15 Avril 2019, devant le …

Port: La tête d’Ababacar Sadikh Bèye réclamée

Les travailleurs du Port de Dakar réclament  le départ du Directeur général, Ababacar Sadikh Bèye. …