SOCIETE

Incidence négative sur le commerce illicite du tabac : une perte économique considérable

  • Date: 1 juin 2015

 

 

Environ trois milliards 500 millions F cfa de recettes fiscales et douanières échappent chaque année au trésor public à cause de la contrebande de produit du tabac qui représente 9% du marché local. L’information a été donnée par le président de la Ligue sénégalaise contre le tabac (listab)Dr Abdoul Aziz Kassé. Le chirurgien –cancérologue s’exprimait à l’occasion de la journée sans tabac dont le thème était axé sur : «Éliminer le commerce illicite du tabac ». Il ressort des différentes enquêtes effectuées sur le territoire national par la Listab que le Port autonome de Dakar, les villes de Rosso, Mbour et la région de la  Casamance sont les zones ou le commerce illicite de produits du tabac s’effectue avec une forte intensité. D’après l’enquête, ce trafic est principalement alimenté par des produits en provenance de la Guinée, de la Gambie,  de la Mauritanie entre autres pays. « Différentes variétés de cigarettes interdites de vente au Sénégal pullulent sur le marché national au vu et au su de tout le monde » a fait savoir le chirurgien-cancérologue. Pour Dr Kassé, ces produits de la fraude vendus à faible prix encouragent le tabagisme des jeunes avec tous les risques sanitaires qui sont liés à la consommation. Il souligne par ailleurs que ces produits de la contrebande échappent au contrôle des normes de fabrication, exigées à l’industrie du tabac du fait qu’ils ne sont pas vendus de façon légale au Sénégal. Pour rappel, le Sénégal dispose d’une loi anti tabac depuis 2014 et qui réprime le commerce illicite de tabac. Mais jusqu’ici, elle peine à être appliquée en raison de sa faible connaissance du public.

REWMI.COM/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15