ACTUALITE

Indonésie: crash meurtrier d’un avion militaire sur une zone habitée

  • Date: 30 juin 2015

Un avion militaire indonésien s’est écrasé avec 113 personnes à bord ce mardi 30 juin sur un hôtel et des habitations dans la ville de Medan, grande cité située dans le nord de l’île de Sumatra. Les premiers éléments de l’enquête évoquent un problème technique. Le bilan provisoire est de 116 morts. Au moins un enfant figure parmi les victimes.

Les heures sont données en temps universel

L’avion de transport militaire, de type Hercules C-130, vieux de 51 ans, avait décollé vers 5 h d’une base militaire. Il s’est écrasé deux minutes plus tard, à environ cinq kilomètres de son point de départ, a déclaré ce mardi un porte-parole de l’armée. « J’ai vu l’avion dans la direction de l’aéroport, et il était déjà incliné. Ensuite, j’ai vu de la fumée s’échapper », a raconté Januar, un habitant du secteur. L’appareil transportait 12 membres d’équipage et 101 passagers, a déclaré dans la soirée à l’Agence France-Presse (AFP) le chef de l’armée de l’air, estimant qu’aucun des occupants n’avait survécu. A la mi-journée, une cinquantaine de corps avaient été retirés des décombres et transportés à l’hôpital, a-t-il ajouté, mais le bilan augmentait au fil des heures. De nombreux passagers seraient des membres de familles de militaires et des femmes, a déclaré de son côté un porte-parole de la base aérienne de Medan, d’où l’avion avait décollé.  « Les corps se trouvaient dans les débris de l’appareil et dans les bâtiments. Nous évacuons les corps un par un en ambulance à l’hôpital Adam Malik », a raconté à l’AFP le chef de la police de Medan, ville de deux millions d’habitants. Des bâtiments proches du lieu du drame ont été sérieusement endommagés et des véhicules broyés par le crash de l’appareil, qui a explosé en boules de feu. Les opérations de secours se poursuivaient dans cette zone récemment construite, où des ambulances sont arrivées rapidement, tandis que de nombreux habitants affluaient sur place.

« Problème de moteur » ?

L’avion a rencontré des problèmes peu après son décollage. « Le pilote a demandé à retourner à la base, ce qui signifie qu’il y avait une panne », a déclaré un officier de l’armée de l’air, soupçonnant « un problème de moteur ». L’appareil, construit en 1964, était dit-on « en très bon état ». Il devait acheminer du matériel militaire vers d’autres bases.

C’est la deuxième fois que Medan est touchée par une catastrophe aérienne. En 2005, un avion de la compagnie locale Mandala Airlines  s’était écrasé peu après son décollage dans une zone densément peuplée, faisant au moins 150 morts.

D’autres accidents d’avions militaires se sont produits par le passé en Indonésie. L’archipel affiche un bilan médiocre en matière de sécurité aérienne militaire et civile. En avril, un avion de chasse F-16 avait pris feu au moment du décollage sur une base militaire à Jakarta, contraignant le pilote à sauter de l’appareil en flammes. Il s’en était sorti avec des blessures légères. En décembre 2014, un avion de la compagnie  Air Asie s’était abîmé en mer de Java une demi-heure après son décollage de la ville de Surabaya, en direction de Singapour, tuant les 162 personnes à son bord, pour l’essentiel des Indonésiens.

(Avec AFP)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15