Musique_thumb_medium400_361

Industrie musicale au Sénégal : Un collectif lancé par des artistes

Des artistes viennent de lancer le Collectif des acteurs de l’industrie musicale du Sénégal. Une initiative qui vise à fédérer les artistes pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de retraite.

Un Collectif des acteurs de l’industrie musicale du Sénégal a fait face à la presse, hier à Dakar, pour la tenue d’une assemblée générale constitutive. Y étaient présents, entre autres, le guitariste Cheikh Tidiane Tall, les chanteurs Salam Diallo, Ouza Diallo, Alioune Kassé, Assane Mboup, etc.

D’après le président du collectif Zeynoul Hamidine Alioune Sow, cette initiative n’est pas pour concurrencer les entités déjà existantes. Mais elle est juste une trouvaille qui vise à fédérer les artistes pour  une meilleure prise en charge de leurs problèmes. Salam Diallo est de cette note musicale car, pour lui, il faut que les artistes s’unissent dans les moments de bonheur et de malheur. Salam Diallo ne veut ni plus ni moins qu’un respect de leur profession. Pour le claviste Hilaire Chaby, il ne faut pas abdiquer. L’artiste a invité ses collègues à ne pas baisser les bras.

L’ingénieur de son, Robert Lahoud, a laissé entendre que la musique fait entrer beaucoup de devises aux opérateurs de téléphonie… Ce constat est aussi identique du côté des télévisions locales.

Alors que « les artistes musiciens ne peuvent pas bénéficier correctement des retombées de leur art ».

Le Soleil

Voir aussi

10688912-17616609

Il est dans la liste des rappeurs et producteurs les plus riches des USA. Sa …